[Chronique] Follow me back, par A.V. Geiger

couv35671544

« C’est ce qu’il y a de bien quand elle parle à sa nouvelle amie. Elle n’a pas besoin de disséquer la moindre de ses émotions comme un boucher débitant un quartier de bœuf. »

Titre original : Follow me back
Auteur
: A.V Geiger
Éditeur
: Robert Laffont
Date de parution
: 8 juin 2017
Genre : Thriller, Romance
Nombre de pages
: 358
Synopsis :

Follow me. Love me. Hate me.

#EricThornObsessed

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa?Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Mon avis

 

Je dois avouer que ce livre ne ressemble pas du tout à mes lectures habituelles. Je suis donc vraiment sortie de ma zone de confort en le lisant et, à ma plus grande surprise j’ai aimé ça !

LA DIMENSION PSYCHOLOGIQUE

Ce que j’ai le plus aimé dans ce livre est sa dimension psychologique. Ayant lu plusieurs romans de young-adult dans lesquels les personnages sont souvent trop peu développés, j’avais peur de retomber dans les mêmes écueils en lisant ce livre : eh bien pas du tout ! Les deux personnages principaux, Tessa et Eric, sont décrits de manière très juste. La maladie de Tessa – l’agoraphobie – est très bien mise en avant et je l’ai trouvée vraiment très crédible. On peut avoir l’impression au début du livre qu’elle en fait trop, qu’elle exagère, mais je pense que tous ceux qui ont un jour été victimes d’une telle phobie savent que c’est au contraire tout à fait réaliste.

Je me suis également beaucoup attachée au personnage d’Eric. On le sent évoluer au court de la lecture, encore une fois de manière très juste et finalement même si c’est une star internationale, il est facile de s’identifier à lui.

Ce livre est bien plus qu’une lecture pour se détendre, il permet de faire un réel travail de réflexion. Sur les phobies d’abord. Ce livre nous fait réfléchir à nos propres peurs et à notre manière de les gérer. Sur les réseaux sociaux et la communication par Internet, ensuite. En effet, le thème majeur de ce roman reste l’utilisation de twitter et le catfish (le fait d’usurper l’identité de quelqu’un sur Internet). Je pense que cela nous est arrivé à tous de discuter par Internet avec une personne qu’on a jamais rencontré, et sans se vouloir moralisateur, ce livre nous permet de prendre du recul par rapport à ça.

L’INTRIGUE

Ce livre pourrait être divisé en deux parties. Une première partie assez lente où l’action se met en place sans grandes surprises si on a lu le synopsis. Une deuxième partie où tout s’enchaîne et dans laquelle on tombe vraiment dans le thriller. On arrive à un point où on est alors complètement perdus entre mensonges et vérité. Les révélations s’enchaînent, les réactions des personnages deviennent déstabilisantes, et on ne peut alors plus décrocher de sa lecture jusqu’à la dernière page qui est l’apogée de ce livre. J’ai lu énormément de thrillers et pourtant, cette fin, je ne l’ai pas vue venir, et c’est vraiment ce que je recherche avec ce genre de lecture ! J’avais entendu beaucoup parler de cette fin, et c’est en grande partie pour cette raison que j’ai voulu découvrir ce livre et je comprends mieux maintenant l’engouement que cela a créé.

CONCLUSION 

J’ai été agréablement surprise par cette lecture. Je ne m’attendais pas à ce que le côté psychologique soit aussi développé et cela m’a énormément plu. Même si j’ai trouvé le rythme un peu lent au début du livre, la deuxième partie est très bien menée jusqu’à une fin détonante !

Bonne lecture

3 réflexions sur “[Chronique] Follow me back, par A.V. Geiger

  1. allmenmustreadblog 24 septembre 2017 / 15 h 03 min

    Je suis contente d’avoir lu ta chronique, tu m’as donné envie de le découvrir alors que je n’avais pas du tout envie de me lancer dans ce bouquin. En fait, j’ai vu et revu cette couverture partout, mais à aucun moment je pensais que ce serait un thriller, je m’attendais plus à une énième romance, ce qui me rebutait un peu. En plus tu parles d’une dimension psychologique dont je ne m’attendais pas non plus et je dois dire que tout cela m’intrigue… Je laisserais peut-être une chance à ce livre finalement 🙂
    Marion

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s