[Chronique] L’empire de sable, par Kayla Olson

l-empire-de-sable-958094-264-432

« Quand on t’arrache le cœur par petits bouts, il est tentant de penser qu’il vaut mieux ne jamais avoir su ce que ça fait d’avoir un cœur entier au départ. Mais personne ne peut nier qu’un cœur entier bat beaucoup mieux qu’un cœur brisé »

l-empire-de-sable-958094-264-432

Titre VO : The Sancastle Empire
Auteur
: Kayla Olson
Éditeur
: Robert Laffont
Date de parution
: 21 septembre 2017 (France)
Genre : Science-Fiction, Dystopie
Nombre de pages : 478
17€90
—-
Synopsis :
Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire.
Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité. Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…
 –
Mon avis

Je n’ai entendu que des bons avis sur ce livre qui m’ont donné envie de le découvrir très rapidement et pourtant j’en ressort plutôt mitigée.

UN CONTEXTE TROP PEU DÉVELOPPÉ

Il s’agit ici d’une dystopie sur fond écologique ce qui semblait plutôt original au premier abord, mais j’ai trouvé que le contexte de ce livre était bien trop peu développé. J’ai eu globalement l’impression de lire une partie de l’histoire, de la prendre en cours de route et de l’arrêter avant la fin. Je soupçonne d’ailleurs grandement que ce livre – qui est censé être un one-shot – n’en soit pas du tout un et cela m’agace un peu. J’ai donc eu l’impression que l’histoire était coupée et je n’ai donc pas réussi à rentrer dedans. Énormément d’informations me manquaient pour une bonne compréhension. Je n’arrivais donc pas à voir une cohérence dans les actions et les attitudes des personnages.  Je n’ai pas non plus particulièrement accroché à la plume de l’auteur ce qui ne m’a pas aidé à me plonger dans l’histoire.

Je pense qu’il aurait vraiment été nécessaire d’installer une ambiance et de mieux développer le contexte au lieu de partir directement dans l’action. Car, dans ce livre, l’action ne manque pas et cela aurait pu être très positif si j’avais réussi à rentrer dans cette lecture. Malheureusement, j’avais l’impression de lire un script de film avec un enchaînement de différentes scènes d’action qui me laissaient de marbre. Je n’ai pas vibré pour les personnages, je ne les ai pas particulièrement appréciés non plus. Bref je suis passée à côté de ma lecture.

Je pense d’ailleurs que ce livre est complètement adapté à devenir un film et je pense que je l’aurais préféré sous forme de film plutôt qu’en lecture. Je comprends totalement que les droits du livre aient été achetés.

MAIS DE NOMBREUX ATOUTS

Néanmoins, si je prends du recul sur ma lecture, je ne peux pas dire que j’ai passé un mauvais moment. En y réfléchissant bien, ce livre possède un très bon rythme, qui devient de plus en plus soutenu, avec beaucoup d’action. Il y a de nombreux retournements de situation dont certains que je n’ai pas vu venir, les personnages sont sympathiques et le cadre original. De plus, l’ambiance est très bien retranscrite, on n’a aucun mal à visualiser les choses Je comprends donc tout à fait qu’on puisse être emporté par ce livre et qu’on ne puisse plus le lâcher.

Je vous conseille donc vivement de vous faire votre propre opinion sur ce livre si vous êtes un adepte des dystopies.

CONCLUSION 

Ce livre possédait tous les atouts pour devenir une bonne dystopie : un pitch original, de l’action, des rebondissements. Malheureusement le contexte n’est pas assez développé ce qui gêne la bonne compréhension de l’histoire. Finalement, c’était peut-être un peu trop ambitieux de vouloir écrire une histoire pareille en un one-shot.

avis mitigé

Une réflexion sur “[Chronique] L’empire de sable, par Kayla Olson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s