[Chronique] Le monstrologue – tome 1, de Rick Yancey

le-monstrologue,-tome-1-861820-264-432

«  En entendant cette confession, mon intérêt morbide se transforma aussitôt en désarroi horrifié. Je savais que le docteur était un homme étrange, mais là, on était au-delà de l’anormal et du bizarre. Quel genre d’homme conserve sous l’escalier de sa cave la tête réduite de son propre père ? »

Titre VO : The monstrumologist
Auteur : Rick Yancey
Éditeur
: Robert Laffont
Date de parution
: 19 janvier 2017

Genre : Fantastique/Horreur
Nombre de pages : 458
Prix : 18.90 €
Synopsis :

La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l’horreur…

Mon avis

Âmes sensibles s’abstenir ! Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains…

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec ce roman, j’ai entendu des avis plutôt mitigés et j’ai finalement été agréablement surprise. J’ai réussi à rentrer dès le début dans l’histoire même si le style de l’auteur est assez déroutant et que qu’il n’est pas forcément aisé de s’y habituer. La lecture n’est pas fluide ni facile et les très très longues scènes d’horreur n’aident pas. Il ne faut pas s’attendre à ce que l’horreur et la violence soit contenus sous prétexte qu’on est face à un livre jeunesse, bien au contraire tout est décrit jusqu’aux moindres détails ! Moi qui suis adepte des thrillers et ne suis pas choquée par la description d’un corps mutilé, j’ai quand même été plutôt mal à l’aise à plusieurs reprises. En effet, les descriptions des scènes violentes et morbides sont très longues, on ne peut s’empêcher de visualiser chaque détail et j’ai trouvé que c’était parfois trop poussé à l’extrême.

L’intrigue et les personnages

J’ai beaucoup aimé les personnages de ce livre et particulièrement le petit Will-Henry. Du haut de ces 12 ans, Will-Henry a déjà beaucoup trop souffert et continue à être le témoin de situations traumatisantes. Il doit supporter tous les jours les caprices et les changements d’humeur du monstrologue et fait pourtant preuve d’une grande générosité et loyauté. Il est beaucoup plus difficile de trouver des choses positives à dire sur le personnage du monstrologue et pourtant je l’ai beaucoup aimé également (je suis peut-être la seule !). Il est souvent – voire tout le temps – exécrable et fait preuve d’une incroyable mauvaise foi, mais c’est un homme passionné et qui se donne corps et âme à ses recherches. Étant moi-même dans le monde de la recherche, je peux comprendre certains de ses comportements et ait l’habitude de côtoyer ce genre de personnes.  De plus, j’aime beaucoup le fait que les personnages ne soient pas parfaits, mais qu’ils possèdent au contraire de nombreux défauts, ça change de ce qu’on a l’habitude de lire et ça leur donne un côté plus humain.

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvée classique mais intéressante. J’avais hâte de savoir comment les personnages allaient se sortir de certaines situations et je n’ai pas été déçue quant au dénouement de l’histoire. Tout est parfaitement cohérent même si j’ai regretté que certains codes connus et déjà beaucoup utilisés aient été présents dans ce roman. J’aurais aimé un peu plus d’originalité et je ne pense honnêtement pas garder un très grand souvenir de cette histoire.

Conclusion

La force de ce roman est pour moi les personnages. J’ai adoré en détester certains, d’autres étaient au contraire très attachants. Ils ont tous une très grande personnalité et évoluent au cours du récit. En ce qui concerne l’intrigue, j’ai regretté son côté trop classique et les descriptions trop longues des scènes morbides. J’ai tout de même passé un bon moment avec cette lecture.

Bonne lecture

2 réflexions sur “[Chronique] Le monstrologue – tome 1, de Rick Yancey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s