[Chronique] Gardiens des cités perdues – tome 1, de Shannon Messenger

20171216_183026

« Elle ferma les yeux. Voilà ce dont elle avait besoin. Ne plus rien ressentir. Ne plus se soucier de rien. Elle ne s’attacherait plus jamais à personne. »

couv43762396
Titre VO : Keeper of the lost cities, book 1
Auteur : Shannon Messenger
Éditeur
: Lumen 
Date de parution
: 15 mai 2014

Genre : Fantasy
Nombre de pages : 510
Prix : 15 €
 –
– 
Synopsis :

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

Mon avis

La venue de Shannon Messenger au salon de Montreuil cette année m’a convaincue de commencer cette saga dont j’avais beaucoup entendu parler, mais dont la popularité me faisait peur. Et je dois avouer que cette saga (du moins ce premier tome) mérite entièrement son succès !

Mon ressenti

Dès les premières pages de ce livre j’ai su que j’allais l’adorer et que je n’aurais aucun mal à me plonger entièrement dans ce nouvel univers. En effet, une fois ouvert je n’ai pas pu refermer ce livre. À chaque fin de chapitre, je n’avais qu’une envie, lire la suite pour en découvrir un peu plus sur le nouveau monde dans lequel la jeune héroïne, Sophie, a été embarquée bien malgré elle. Ce premier tome pose énormément de problématiques, l’intrigue est remplie de mystères, on sent qu’on nous cache énormément de choses. Ainsi on tourne les pages avec addiction pour réussir comprendre certains éléments et commencer à démêler le puzzle qu’est cette histoire. Bien heureusement certaines révélations parviennent à nous tenir en haleine, mais énormément de questions restent sans réponse et je crois que si je possédais le deuxième tome dans ma PAL, je n’aurais pas résisté à l’envie de lire tout de suite après le premier, chose qui ne m’arrive jamais ! Ce livre est également très riche en action, tout s’enchaîne très vite, il se passe mille histoires à l’intérieur d’une seule et on ne s’ennuie donc jamais !

Les personnages

J’ai beaucoup aimé tous les personnages de ce livre. Ils sont tous très différents, ils ont leur propre vécu parfois assez tragique, ils viennent de différentes catégories sociales et ils évoluent tout au long du roman.

J’ai trouvé le personnage de Sophie vraiment très mature, parfois même trop. Elle ose parfois certaines choses assez incroyables pour son âge. Néanmoins, j’ai trouvé qu’elle ne se posait pas toujours les bonnes questions. Elle est projetée dans un univers inconnu et finalement elle accepte assez facilement le fait qu’on ne lui explique quasiment rien ! À sa place, je me serais posée tellement de questions (que je me suis posées en lisant le livre) et j’y ai donc trouvé un petit manque de cohérence. Cependant, je sais bien que c’est un choix de l’auteur pour ne pas tout nous révéler d’un coup !

J’ai bien aimé les autres personnages, même si certains sont assez clichés (l’ami drôle, le beau gosse, la fille insupportable…) cela fonctionne quand même assez bien et on s’attache facilement à eux. J’ai par exemple adoré le personnage d’Alden qui fait toujours preuve de beaucoup de patience et de gentillesse.

L’univers  

J’ai vraiment adoré l’univers de ce livre. Cependant je ne l’ai pas trouvé assez développé dans ce premier tome et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas eu un coup de cœur pour ce livre. En effet, il y a énormément de détails que j’aurais voulu connaitre : les différents pouvoir qui existent, ce qu’on apprend aux différents cours que suit Sophie… J’ai trouvé que ces éléments étaient étouffés par l’intrigue très dense.

A chaque page de ce livre, il y a de l’action, de nouveaux enjeux, des révélations, ça ne s’arrête jamais, mais j’aurais aimé que l’auteur prenne plus de temps pour nous décrire plus en profondeur tout son univers. Je ne doute pas que tout cela viendra dans les prochains tomes, mais ça m’a manqué ici. J’ai également relevé quelques incohérences que j’ai trouvé dommage !

Conclusion

J’ai énormément aimé ce premier tome de cette saga. L’univers, les personnages, l’intrigue, tout était fascinant et parfaitement maîtrisé pour qu’on ne s’ennuie jamais et que l’on se pose mille questions ! Néanmoins, j’aurais voulu que l’univers soit encore plus développé et je suis donc parfois restée un peu sur ma faim.

TB lecture

Publicités

7 réflexions sur “[Chronique] Gardiens des cités perdues – tome 1, de Shannon Messenger

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s