[Chronique] Illuminae – tome 2 : Dossier Gemina d’Amie Kaufman & Jay Kristoff

lecture du moment
 –
« Je les qualifierais d’ « inhumains », mais c’est votre espèce qui a depuis bien longtemps perfectionné la mécanique du meurtre. »


 
 couv22489784
 –
Titre VO : The Illuminae Files, book 2 : Gemina
Auteure
 : Amie Kaufman & Jay Kristof
Éditeur
: Casterman
Date de parution
: 21 juin 2017

Genre : Science-Fiction
Nombre de pages : 670
Prix : 19,90 €
Synopsis :

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

MON avis

Ma chronique du premier tome 

Un format toujours aussi original 

Comme dans le premier tome, j’aime toujours autant le format que je trouve très agréable à lire. Les pages s’enchaînent sans qu’on s’en rende compte même si, dans le cas de ce tome, j’ai trouvé le début un peu long. Dans le premier tome, il y avait énormément de « documents » différents. Ici, on retrouve les mêmes qui se répètent et il y a notamment beaucoup d’extraits de vidéo de surveillance, ce qui m’a un peu dérangée. Ce n’est pas le format que je préfère et au début du roman il y a des successions de ces extraits de vidéo qui m’ont parfois poussée à arrêter ma lecture prématurément, car je n’avais plus envie de lire ça. Passé ce début un peu long, le roman nous embarque comme dans le premier tome dans un rythme effréné dicté par un compte à rebours. 

S’il y a moins de formats que dans le premier tome, l’avantage ici c’est qu’il y a beaucoup moins de répétitions. Dans le premier tome, j’avais regretté que beaucoup de documents relayaient en fait les mêmes informations que l’on connaissait alors déjà. Ce n’est plus le cas dans ce deuxième tome dans lequel les grandes révélations arrivent plus tard au profit d’énormément d’action. J’ai trouvé également que ce tome était beaucoup moins niais que le précédent. J’avais été dérangée par l’histoire d’amour du premier tome, ici j’ai trouvé que cet aspect – bien que toujours présent – prenait moins de place, du moins dans la grande majorité du récit. 

Une intrigue efficace et un rebondissement inattendu

J’ai préféré les personnages de ce second tome à ceux du premier. Même s’ils ne sont pas forcément hyper réalistes (voire pas du tout), ils ont quand même plus de failles et m’ont semblé moins parfaits. Après, comme dans le premier tome, l’intrigue et les personnages sont très idéalisés. Les personnages se retrouvent dans des situations qui semblent impossibles à première vue et finalement s’en sortent toujours grâce à des capacités surhumaines et à énormément de chance. Cependant, je pense que ce côté surréaliste fait partie intégrante de l’intrigue et qu’il ne faut pas s’en formaliser plus que ça, même si j’aimerais que les auteurs soient quand même moins cléments avec leurs personnages principaux pour un peu plus de crédibilité. 

En ce qui concerne l’intrigue, j’ai trouvé qu’elle fonctionnait assez bien. Elle est rythmée, il y a du suspens, notamment à la fin où de grosses révélations viennent tout remettre en question. Cependant, j’ai trouvé ce tome bien moins haletant que le premier. L’effet de surprise en moins et connaissant le schéma global de l’intrigue puisqu’il est le même que dans le premier tome, je me suis beaucoup investie dans ma lecture. Je savais déjà comment les choses allaient se terminer, même si j’ai eu petit espoir que les auteurs de répètent pas la même erreur que dans le premier tome, à tort. Bref la lecture reste très plaisante, mais moins prenante. 

J’ai cependant beaucoup aimé le grand rebondissement final. Même si tout semblait assez tiré par les cheveux et que j’ai eu du mal à visualiser les choses, ce rebondissement est très original et complètement inattendu ! Difficile de ne pas être surpris par cette révélation qui apporte vraiment un gros plus à ce récit.

Conclusion 

Encore une fois j’ai passé un agréable moment de lecture avec ce deuxième d’Illuminae grâce à un format toujours original bien que moins développé que dans le premier tome. Cependant, j’ai trouvé que le schéma de l’intrigue était toujours le même et que ce tome était donc moins prenant que le premier malgré un rebondissement final explosif et inattendu ! 

TB lecture

 

Publicités

Une réflexion sur “[Chronique] Illuminae – tome 2 : Dossier Gemina d’Amie Kaufman & Jay Kristoff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s