[Chronique] Wonderland, de Jennifer Hillier

IMG_20180329_180638_587.jpg
 –
« Sans pouvoir se défendre, il le vit avancer vers lui. Ses pattes griffaient le ciment froid, ses petites dents acérées luisaient sous ses moustaches. Blake ouvrit la bouche, prit une grande inspiration pour hurler à pleins poumons. Aucun son ne sortit. Il n’entendit que le grattement, qui se rapprochait de plus en plus. »


 
 couv59359844
 –
Auteure : Jennifer Hillier
Éditeur
: Points
Date de parution : 18 janvier 2018

Genre : Thriller
Nombre de pages : 419
Prix : 8,20 €
Synopsis :
Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des États-Unis. Mais quand des employés du parc d’attraction qui fait la fierté de la ville, Wonderland, disparaissent les uns après les autres, elle comprend que le parc est loin d’avoir livré tous ses secrets. Et qu’elle a peut-être jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles.

MON avis

Dès les premières pages du livre, j’ai eu du mal avec le style d’écriture. Je ne peux pas dire si cela vient de la traduction ou du texte original, mais j’ai trouvé que beaucoup de passages étaient vulgaires. Ça arrive très souvent dans les thrillers que les personnages emploient un vocabulaire très cru, mais je ne m’attendais pas à ça dans celui-ci et j’en ai été dérangée. 

Plutôt que de la vulgarité, c’est une atmosphère glauque et lourde que je recherchais dans ce livre. Je pensais être plongée au cœur d’un parc d’attractions horrifiques dans lequel on assiste à des disparitions étranges. Je pensais vraiment que l’action se déroulerait dans le parc, au milieu de personnages déguisées en clown et d’attractions toutes plus effrayantes les unes que les autres. Malheureusement, je me suis laissée avoir par la belle couverture et le synopsis mensonger : rien n’est effrayant dans ce livre, le sujet principal n’est ni le parc en lui-même ni les disparitions (quasiment inexistantes), mais les coucheries de tous les personnages. Eh oui, toute l’histoire repose sur ça : qui a couché avec qui, à quel moment (je ne sais pas si vous arrivez à ressentir ma grande perplexité là).

Ce livre est donc censé être un thriller avec une enquête policière, mais en réalité l’enquête est relayée au dernier plan. Les premiers chapitres sont pourtant intéressants avec un début d’enquête classique, mais efficace. Seulement, il faut ensuite attendre plus de 200 pages pour qu’un premier élément vienne la faire avancer. Pendant que l’enquête était au point mort, les problèmes quotidiens des différents personnages nous sont exposés pour qu’on comprenne que, dans ce livre, tout le monde a ses « petits secrets ». Je n’ai honnêtement pas trouvé cet aspect très crédible, je ne vois pas comment il pourrait y avoir autant de personnages au passé aussi trouble regroupés au même endroit sans que personne ne s’en soit rendu compte avant. Bref, même s’il y a beaucoup de corruption dans cette petite ville, j’ai trouvé que tout était trop gros et très mal exploité.

Face à la lourdeur et à la lenteur de la narration, j’ai bien failli abandonner cette lecture. Finalement j’ai décidé de survoler le reste du texte de manière à en connaître le dénouement. Même si la résolution de l’enquête arrive comme un cheveu sur la soupe (forcément vu qu’il n’y a quasiment pas eu d’enquête, il faut quand même bien finir le livre), j’ai trouvé la fin un peu plus intéressante que le reste. Il y a enfin un peu d’action à l’intérieur du parc et la révélation finale est plutôt inattendu.

Bref si vous cherchez une ambiance glauque et effrayante, avec des meurtres et un tueur en série machiavélique passez votre chemin. Si ce qui vous intéresse c’est plutôt de découvrir les secrets cachés des personnages, peut-être que ce livre pourrait vous plaire ! 

Conclusion

Je n’ai malheureusement pas aimé ma lecture. Je pensais être plongée dans un parc d’attractions angoissant et faire face à des disparitions et des meurtres. Finalement je me suis ennuyée à force de suivre des personnages clichés mal exploités dont les problèmes quotidiens prennent beaucoup plus de place que l’enquête en cours ! 

je n'ai pas aimé

Publicités

8 réflexions sur “[Chronique] Wonderland, de Jennifer Hillier

  1. carolinabouquine 7 avril 2018 / 9 h 05 min

    Ah, zut alors !
    Ce livre je viens de me le procurer y’a pas longtemps et du coup ton avis m’a reffroidie :/
    Moi aussi en lisant le résumé je m’attendais à quelque chose d’horrifique, dans un parc d’attraction mais apparemment non. Du coup, il va rester un moment dans ma PAL. Arf ! Dommage ! Cela devient lassant de se faire avoir par des résumés.
    En règle général, je ne lis jamais les résumés des livres que j’achète, je me base à la couverture (oui ça peut paraitre superficielle mais bon) et là pour une fois que je lis le résumé qui m’intéresse (car la couverture n’était pas terrible) apparemment on se fait avoir.
    Bref, merci pour ton avis, qui m’a éclairé sur ce livre. Du coup, je vais baisser mes attentes et mettre la barre plus bas que prévu en espérant que j’aimerai malgré tout ^^

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 7 avril 2018 / 9 h 22 min

      Arf je suis désolée :/ j’espère qu’il te plaira quand même, j’ai vu que certaines personnes l’ont beaucoup aimé !

      Aimé par 1 personne

      • carolinabouquine 7 avril 2018 / 9 h 29 min

        On verra bien de toute façon, mais si le résumé ne correspond pas trop au contenu du bouquin, c’est dommage :/

        J'aime

  2. NovaBaby 17 avril 2018 / 6 h 08 min

    Arf, entre le résumé et la couverture, j’étais bien tentée, mais là, tout de suite beaucoup moins… en principe, outre une intrigue bien léchée, je cherche surtout une ambiance comme tu le dis, et visiblement, je n’aurais ni l’un ni l’autre avec ce bouquin. Je passe mon tour sans regret !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s