[Chronique] Une braise sous la cendre – tome 1, de Sabaa Tahir

 couv36329287
 –

« Les battements de tambours se poursuivent. À l’heure qu’il est, les familles ont dû récupérer les corps. Blackcliff n’a pas de cimetière. Entre ses murs, tout ce qui reste de ceux qui sont tombés au combat est le vide là où ils ont marché et le silence là où leurs voix retentissaient.   »


 
 couv36329287
 –
Titre VO : An amber in the ashes
Auteure
 : Sabaa Tahir
Éditeur
: PKJ
Date de parution : 15 octobre 2015

Genre : Fantasy
Nombre de pages : 523
Prix : 18,90 €
Synopsis :

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

MON avis

J’ai longtemps repoussé la lecture de ce livre, un peu intimidée par tous les excellents avis et ayant donc peur de mettre la barre trop haute. Eh bien finalement je trouve que ce livre mérite amplement son succès. 

Un univers parfaitement maîtrisé dans lequel on est immédiatement happé

J’ai été vraiment agréablement surprise par l’univers et l’intrigue de ce livre. J’ai tout de suite accroché à l’alternance de chapitres correspondant au point de vue de Laïa et à celui d’Elias. J’aime beaucoup ce style de narration et ici c’est particulièrement intéressant de suivre ces deux personnages antagonistes, mais finalement très proches de par leurs convictions. Cette alternance de points de vue permet au rythme de rester toujours dynamique et d’apporter beaucoup de suspens. Les pages s’enchaînent donc très rapidement et je n’ai pas pu décrocher de ma lecture ! 

On trouve dans ce livre tous les codes d’un univers un peu dystopique adapté à de la fantasy : un personnage opprimé, des épreuves, un souffle de rébellion et un espoir de changement. Un programme pas forcément très original, et pourtant, Sabaa Tahir maîtrise si bien son récit qu’on n’a pas l’impression de relire un énième livre du genre. Même si j’ai trouvé que l’univers n’était pas énormément développé, l’action prenant le pas sur le reste dès les premières pages, j’ai été vraiment intriguée par tous les éléments magiques introduits dans ce livre et j’ai hâte d’en apprendre plus ! 

J’ai été complètement happée par ce récit qui mêlent des éléments que j’affectionne particulièrement : des épreuves, de l’espionnage, des manipulations, des trahisons… Les personnages sont manipulés du début à la fin, même si, en tant que lecteurs les révélations sont pour la plupart assez prévisibles. J’ai surtout adoré le fait que tout n’est pas facile pour les personnages, qu’ils ne sont pas plus forts que les autres et qu’il leur arrive de perdre, chose plutôt rare !

En ce qui concerne les personnages, j’ai adoré Elias. Il est torturé entre ses envies et son devoir, il est forcé de commettre des actes terribles et s’efforce à ne pas perdre son âme en chemin. Certains chapitres concernant ce personnage m’ont littéralement arraché le cœur tant je souffrais avec lui ! J’ai aussi été très intriguée par Hélène, qui est un personnage mystérieux dont les motivations réelles sont difficiles à comprendre. J’ai hâte d’en savoir plus sur ce personnage dans le tome 2. Par contre, je n’ai pas du tout été convaincue par le personnage de Laïa. J’ai eu l’impression qu’elle était complètement à côté de la plaque tout au long du livre. Je n’ai pas compris ses motivations ni ses décisions… Enfin dernier reproche que je pourrais faire à ce livre : le double triangle amoureux. Sérieux ? On est même plus dans le triangle, mais dans le losange là ! Bref, je pense que ce n’étais pas nécessaire, mais heureusement, ça ne prend pas trop de place dans le récit. 

Conclusion

J’ai été happée par cette lecture qui commence très fort dès les premières pages. Il rassemble tous les codes que j’aime retrouver tout en restant original.  L’univers manque un peu de développement dans ce premier tome, mais les quelques éléments déjà installés sont très prometteurs pour la suite ! 

TB lecture

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Une braise sous la cendre – tome 1, de Sabaa Tahir

  1. leslivresderose 1 mai 2018 / 20 h 55 min

    J’avais aussi bien accroché à ce premier tome et le deuxième figure dans ma pal de mai!! 😀 J’avais bien aimé le personnage de Laia par contre je suis d’accord concernant le « losange » amoureux!^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s