[Chronique] Code 93, d’Olivier Norek

code93
 –

« Longer les couloirs d’une PJ, c’est faire face à ce que l’homme recèle de pire en lui. »


 
couv46511480
Code 93
Auteur
 : Olivier Norek
Éditeur : Pocket
Date
 de parution : 18/04/2013
Genre : Thriller
Nombre de pages : 341
Prix :  7,5
0 €
Synopsis :

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits. 

Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3. 

Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses… 

MON avis

Mon premier livre d’Olivier Norek, et certainement pas le dernier ! 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé un thriller. Celui-ci regroupe tous les points que j’apprécie dans ce genre : beaucoup de réalisme et de détails, une enquête pas du tout prévisible et avec de nombreux rebondissements et enfin des personnages éclectiques et au caractère très fort. 

On sent qu’Olivier Norek sait ce qu’il raconte tant il maîtrise son intrigue jusqu’au bout des doigts ! J’ai vécu la plus grande partie de ma vie dans le 93, donc les décors et l’ambiance de ce roman ne me sont pas étrangers et ont vraiment été retranscris avec beaucoup de justesse, sans jamais tomber dans les clichés. Je n’ai donc eu aucun mal à être immergée dans cette histoire qui, malgré beaucoup de réalisme, reste quand même très originale : un cadavre qui se réveille sur une table d’autopsie ? Impensable pourrait-on croire ! Pourtant, Olivier Norek nous prouve le contraire et on ne peut qu’être époustouflé. 

L’enquête policière elle-même est excellemment bien menée avec beaucoup de détails qu’on sent sortis tout de droit de la réalité. Les moyens de la police ne sont pas exagérés, les résultats d’analyse n’arrivent pas en 10 minutes… Non, l’enquête est vraiment menée telle qu’elle le serait réellement et, personnellement, c’est une des choses que je recherche le plus dans un thriller. J’ai quand même trouvé un rebondissement à la fin du roman un peu trop tiré par les cheveux, mais ce n’est pas très important vis-à-vis du reste.

Globalement, le rythme de ce roman est très bon, il n’y a pas de temps mort. L’enquête avance rapidement, mais le récit prend également le temps de s’intéresser au développement de ses personnages et particulièrement au capitaine Coste. Il faut avouer qu’il tombe dans certains clichés, mais à ma grande surprise je l’ai vraiment apprécié et il change quand même des capitaines qu’on a l’habitude de voir dans ce type d’intrigue. De manière générale, les personnages apportent un caractère au récit que j’ai beaucoup apprécié. Les policiers forment une équipe très amicale dont on se prend très facilement d’affection ! 

Conclusion

Un thriller très bien mené avec une enquête originale et très réaliste. Sans être prévisible pour autant, il ne faut pas s’attendre à énormément de suspens dans ce roman, mais on est pris très facilement dans l’intrigue et il est difficile de le lâcher avant de l’avoir terminé ! 

TB lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s