[Chronique] Âmes sœurs, de John Marrs

20181223_095340
 –

« Je me suis demandé s’il existait un élément, ou un gène, capable de faire réagir tout notre corps, indépendamment de ce que notre cerveau nous dit. Se pouvait-il que nous soyons liés – scientifiquement – à une autre personne ?   »


 
-mes-soeurs-997303-264-432
Titre VO : The one
Auteur
 : John Marrs
Traducteur : David Fauquemberg
Éditeur : Hugo & Cie
Genre : Thriller
Date de parution : 01/02/2018
Nombre de pages : 479
Prix : 19,95 €

Synopsis :

MÊME LES ÂMES SŒURS ONT LEUR CÔTÉ OBSCUR. ET LEURS SECRETS PEUVENT S’AVÉRER MORTELS.

Un simple test ADN suffit désormais pour vous permettre de trouver celui ou celle qui partage avec vous  » le  » gêne, celui qui indique que vous êtes faits l’un pour l’autre. Dans le monde entier, des millions d’individus passent le test. Parmi eux, Jade, Mandy, Nick, Christopher et Ellis. Chacun croit avoir enfin trouvé son Binôme, le grand amour qui l’accompagnera jusqu’à la fin de ses jours. Sans se douter qu’un piège vient de se refermer sur eux et que pour certains, la fin arrivera beaucoup plus vite que prévu. Car les assassins aussi ont une âme sœur.

MON avis

Âmes sœurs est la rencontre de plusieurs genres : du thriller à la romance, mais aussi une pointe de science-fiction ! Dans ce roman on suit 5 histoires en parallèle que rien ne relie sauf le fait qu’elles tournent toutes autour d’une grande avancée scientifique : le fait que chaque personne posséderait une âme sœur unique. Cinq personnages vont donc faire le choix de découvrir l’identité de leur âme sœurs jusqu’à ce qu’un grain de sable vienne s’immiscer dans l’engrenage… 

Forcément lorsqu’on suit 5 histoires en parallèle, certaines vont plus nous intéresser que d’autres, c’était mon cas ici, mais globalement toutes les histoires restent quand même intéressantes et, même si certaines se ressemblent un peu au départ, l’auteur a réussi à ce qu’il n’y ait pas de redondance. Ce qui donne vraiment une bonne allure au récit, c’est que les retournements de situation n’arrivent pas tous au même moment dans chaque histoire. Certaines intrigues prennent beaucoup plus de temps à s’installer avant que tout ne dérape, tandis que d’autres sentent mauvais dès les premières pages. Un gros travail de rythme et de construction de l’intrigue a donc été fait pour rendre le roman addictif du début à la fin. De plus, la plume de l’auteur est incisive et va droit au but, les chapitres ne font que quelques pages, si bien qu’on est pris dans le tourbillon de toutes les histoires et qu’il est difficile de lâcher le roman ! 

Deux histoires m’ont particulièrement plu du début à la fin : celles de Christopher et Ellis qui était pour moi les deux histoires les plus originales et les plus abouties. L’histoire de Christopher est celle qui ressemble le plus à un thriller et j’ai beaucoup aimé la psychologie de ce personnage très particulier qui change vraiment de ce qu’on a l’habitude de trouver dans ce genre. L’histoire d’Ellis quant à elle est beaucoup plus subtile. L’auteur prend son temps pour développer sa relation amoureuse jusqu’au grand bouleversement final qui remet tout le roman en question ! 

Parmi les trois autres histoires, il n’y en a qu’une à laquelle je n’ai pas du tout adhéré. Les deux autres m’ont parfois plu parfois déplu, mais dans tous les cas elles m’ont toutes surprises et j’ai beaucoup aimé le dénouement de chacune des histoires. 

Bref ce thriller tient en haleine du début à la fin à travers des histoires pas forcément sanglantes, mais surtout très psychologiques. Certaines des histoires pourraient finalement très bien avoir lieu dans la réalité et c’est ce qui fait le plus peur et qui donne matière à réfléchir ! 

Conclusion 

Âmes sœurs est un roman très bien construit par son alternance de cinq histoires centrées sur cinq personnages différents. Certaines histoires sont plus prenantes que d’autre, mais le récit reste globalement très addictif et j’ai adoré la fin qui vient tout remettre en question ! 

TB lecture

Publicités

3 réflexions sur “[Chronique] Âmes sœurs, de John Marrs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s