[Chronique] Losing Leah, de Sue Welfare

20190508_180119
 –

« Nous n’avions pas de corps, nous n’avions pas de crime mais nous connaissions tous la devise : en cas de doute, pensez meurtre. »


 
41PscORe87L._SX195_
Losing Leah
Autrice : Sue Welfare
Traductrice : Anne Confuron
Éditeur : De Saxus
Genre : Thriller
Date de parution : 28 mars 2019
Nombre de pages : 333
Prix : 21 €
Synospsis

Par un froid matin de février, Chris et Leah Hills s’arrêtent dans une station-service isolée à la frontière du Pays de Galles pour boire un café.
Pendant que Leah est partie se rafraîchir, Chris verrouille la voiture et part acheter leurs boissons. Les minutes passent, mais Leah ne revient pas…
Peu après, le sergent Mel Daley et son patron, l’inspecteur Harry Baker arrivent sur place pour commencer les recherches alors que chaque minute compte. Leah est-elle encore vivante ? A-t-elle quitté la station-service avec quelqu’un ?
Au fur et à mesure que leur enquête progresse, les policiers vont découvrir de sombres secrets à propos du couple dont la perspective fait froid dans le dos.

MON avis

Losing Leah est le premier roman de Sue Welfare publié en français. Cette autrice qui écrit sous plusieurs pseudonymes (Gemma Fox et Kate Lawson) a pourtant beaucoup de succès en Grande-Bretagne pour ses comédies romantiques et ses thrillers.

Avec ce roman, les éditions De Saxus nous offrent un thriller simple et efficace sur le thème de la disparition. Ce thème est assez récurrent dans les thrillers et celui-là ne se démarque pas du lot en termes d’originalité, mais est une lecture agréable et divertissante se concentrant surtout sur la psychologie de ses personnages. 

L’histoire se concentrent sur une petite poignée de personnages et est donc très simple à suivre. Outre les inspecteurs de police, c’est surtout autour du mari de la disparue, Chris, que tout va graviter. On le découvre au tout début du roman en train de constater la disparition de sa femme puis à travers les nombreux interrogatoires de la police et à travers les yeux de personnes extérieures. Petit à petit, la personnalité très complexe de Chris va être dévoilée. Tous les indices semblent converger vers lui et pourtant il paraît sincère dans son inquiétude vis à vis de la disparition de sa femme. Que croire ? C’est bien là tout l’enjeu du roman et Sue Welfare mène très bien son enquête qui est très réaliste.

L’écriture de l’autrice est simple est dynamique. Les pages se tournent très vite, nous offrant de nombreux rebondissements dans l’affaire. Le style de narration est assez particulier. On suit plusieurs officiers de police l’un à la troisième personne et l’autre à la première personne. Je n’ai pas vraiment compris ce choix narratif, mais cela nous permet de savoir tout de suite quel personnage on suit, et de ne pas se perdre dans l’intrigue donc pourquoi pas ? Le gros point fort de l’enquête est qu’elle est très crédible. Les policiers font avec les moyens disponibles et surtout en tenant compte des délais. L’analyse ADN ne se fait pas en 30 secondes et les indices et révélations arrivent petit à petit pour nous maintenir accrocher à la lecture sans temps mort.

En plus de l’enquête, on va suivre quelques affaires privées du lieutenant de police. C’est la partie que j’ai le moins aimé du récit, car je n’ai tout simplement pas compris son utilité. L’histoire n’avait absolument pas besoin de cette partie, l’intrigue sur la disparition était suffisante. La résolution de l’enquête n’est pas vraiment hyper surprenante, mais elle fonctionne bien et toutes les explications nous sont données et tiennent la route. Comme je le disais, l’histoire n’est pas la plus originale, mais elle nous tient en haleine sans temps morts. Ce n’est pas une lecture qui restera longtemps gravée dans ma mémoire, mais j’ai passé un bon moment en la lisant !

losing leah.png


Conclusion


Losing Leah est un thriller sur le thème de la disparition qui n’est pas des plus original, mais dont l’intrigue est très bien menée et très crédible. L’histoire est assez simple et ne part pas dans des extravagances inutiles, elle va à l’essentiel et sans pour autant être surprenant, le dénouement est convainquant.

bonne lecture

Merci à De Saxus pour l’envoi de ce roman !

Publicités

Une réflexion sur “[Chronique] Losing Leah, de Sue Welfare

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s