[Chronique] L’Envolée des Enges – tome 2 : Les secrets d’Eole, de Claire Krust

20190518_163659.jpg
 –

« Elle tenta de se réfugier dans son propre esprit pour n’y découvrir que des dragons de lumière dont les épines dorsales, qui couraient le long de leurs corps serpentins, déchiraient les fragiles parois de son monde intérieur comme du papier de riz. »


 
54236652_10157133674063566_4830386801111728128_n
Les Secrets d’Eole
Autrice : Claire Krust
Illustrateur : Yana Moskaluk
Éditeur : ActuSF
Genre : Fantasy
Date de parution : 18 avril 2019
Nombre de pages : 469
Prix : 19 €
Synospsis

Le Raniarque, qui avait ordonné le génocide des Enges, est mort. C’est à son petit-fils Hélias, né de l’union d’un humain et d’une Elbe, que revient la charge. Céléno, Sujin et les leurs y voient là la possibilité d’écrire une nouvelle page de leur histoire et de sauver ceux qui peuvent encore l’être : pour la première fois en un siècle, les enfants d’Hélias décident d’unir leurs efforts pour reconquérir leurs droits bafoués. Mais si le jeune Raniarque est sensible à leur cause, ce n’est pas au goût de tous. Les massacres dans Rania se multiplient et les nobles voient d’un mauvais œil cette politique qui les prive peu à peu de pouvoir.

L’avenir des enfants d’Hélias semble bien incertain. D’autant que les secrets sur l’origine du cataclysme découverts sur le pilier où Céléno a grandi pourrait bien redistribuer les cartes et changer leur destin à tous… L’histoire est-elle vouée à se répéter ?

MON avis

Ma chronique du tome 1

J’avais eu un avis assez mitigé sur le premier tome de cette duologie, mais malgré tout le roman n’était pas dépourvu de qualités et j’ai donc voulu lire le tome 2 dans l’espoir que l’intrigue soit plus aboutie.

Malheureusement, ce second tome est parfaitement dans la lignée du premier tome et, s’il n’est pas moins bon, il ne rattrape pas non plus les défauts du premier.

Comme le premier tome, ce roman se construit en deux parties se concentrant sur des personnages différents. Des personnages que l’on avait rencontré dans le premier tome, mais aussi de nouveaux personnages et particulièrement des enfants d’Hélias, mais aussi d’autres êtres que l’on découvre dans ce tome. Si le premier tome se concentrait surtout sur un ou deux personnages en particulier, ici on passe d’un personnage à l’autre aux grès des chapitres et ils sont très nombreux. Malheureusement, cette multitude de personnages fait qu’ils sont très survolés. Difficile de s’attacher aux différents personnages qui n’ont pas assez de relief et de profondeur. Certains personnages font tellement office de figurants que je n’ai pas très bien compris leur rôle dans l’intrigue. En fait, ce sont même des pans entiers de l’intrigue dont je n’ai pas vraiment compris l’intérêt notamment des passages de romances que je ne m’attendais pas du tout à trouver dans ce roman et que je n’ai pas trouvé très bien amenés.

Néanmoins, si le premier tome souffrait de problèmes de rythme, cela n’est pas le cas de ce second tome. J’ai été étonnée de la vitesse à laquelle j’ai lu ce roman. Le style est extrêmement fluide et dynamique et répond bien à toutes les questions du tome 1. Ce roman se concentre sur la résolution de l’intrigue sans en faire plus. Pas de scène grandiose de guerre ou de combat, mais plutôt la reconstruction des différents personnages. Je m’attendais à un côté plus belliqueux dans ce second tome, mais l’autrice prend un autre chemin et finalement, pourquoi pas. Si vous avez aimé le premier tome, Les Secrets d’Éole en est une suite logique et devrait totalement vous satisfaire. Personnellement, même si je n’ai pas passé un mauvais moment de lecture, l’intrigue de cette duologie ne m’aura pas passionnée et je dois dire qu’au moment où j’écris ces lignes, je garde assez peu de souvenirs de l’intrigue.


Conclusion


Globalement, cette duologie est donc pour moi remplie d’idées très intéressantes avec un univers et des personnages originaux, mais je n’ai pas trouvé ces idées assez bien exploitées. C’est dommage, car le potentiel était là, mais l’intrigue s’est un peu perdue entre révélations déjà trop vues dans les romans de l’imaginaire et personnages trop nombreux dont il était difficile de s’attacher.

avis mitigé

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s