[Chronique] Lady Helen – tome 2 : le pacte des mauvais jours, d’Alison Goodman

20190615_194236.jpg
 –

« Cela paraît peu probable, lady Helen. Aucune force ne peut naître de l’union de deux faiblesses. »


 
couv72684514
Le Pacte des mauvais jours
Autrice 
: Alison Goodman
Traducteur : Philippe Giraudon
Illustratrice : Marion Louw
Éditeur : Gallimard
Genre : Fantastique Historique
Date de parution : 31 août 2017
Nombre de pages : 588
Prix : 14,90 €
Synospsis
Brighton, été 1812…
Chassée par son oncle, lady Helen a trouvé refuge dans la station balnéaire à la mode. Déguisée en homme, elle s’entraîne avec lord Carlson à développer ses étranges pouvoirs. Lorsqu’au cours d’une soirée mondaine elle croise le duc de Selburn, Helen se retrouve au cœur de la rivalité entre les deux hommes. Mais ses propres sentiments ne pèsent guère au regard des intérêts du Club des mauvais jours. L’un de ses membres éminents est venu lui confier une mission très délicate…

MON avis

→ Ma chronique du tome 1

Vous le savez peut-être mais j’aime tout particulièrement les romans qui mêlent fantasy/fantastique et historique et, le tome 1 de Lady Helen, ne dérogeant pas à la règle avait une excellente lecture. Pourtant, je suis assez difficile concernant la littérature young adult, mais je trouve que cette saga se démarque vraiment de ce qu’on peut lire habituellement en se détachant des clichés et grâce à un contexte historique fort. Ainsi, le tome 2 est dans la continuité du premier et ne souffre pas du mal très répandu du tome de transition.

Bien au contraire, ce tome 2 permet une grande avancée de l’intrigue avec des révélations dès les premières pages et un rythme plus dynamique que celui du premier tome. Dès les premières pages, le roman nous emmène dans son tourbillon tant l’intrigue est prenante et le style fluide et incisif avec de nombreux dialogues. On retrouve très vite les différents personnages du tome 1 et on en rencontre également de nouveaux qui apportent un côté beaucoup plus nuancé au récit. On se rend vite compte que le club des mauvais jours est moins manichéen qu’il n’y paraît et que, que ce soit du côté des vigilants ou des abuseurs, il est difficile de savoir à qui faire confiance. J’ai beaucoup aimé le fait que l’autrice intègre dans ce deuxième des personnages permettant de nuancer un peu plus cet univers. Finalement, ce n’est pas tant la question de moralité des personnages qui importent, mais plutôt les alliances qui suivent les intérêts de chacun. Lady Helen va devoir créer des liens avec des personnages à la moralité plus que douteuse au détriment de personnes en qui elle a confiance. Ce roman pousse les personnages dans leur retranchement et leur fait prendre des choix difficiles. Même les personnages avec les meilleures intentions sont poussés à agir de façon déraisonnable et peuvent en devenir très agaçant.

Au début du récit, j’ai rapidement eu très peur de la tournure que prenait l’intrigue. J’ai deviné à l’avance certains gros retournements de situation et je trouvais que l’intrigue prenait la voie de la facilité. Bien heureusement, les choses ont évolué et j’ai vite été surprise par la tournure des évènements notamment grâce au jeu d’alliances qui se font et se défont. J’ai lu la fin d’une seule traite, tant j’ai été prise par le récit et le côté course contre la montre qui fonctionne très bien pour donner du dynamisme à l’intrigue. Je m’attendais à ce que l’intrigue tourne autour d’une lutte contre les abuseurs, mais finalement on en rencontre assez peu et il y a donc très peu de scènes de combats. L’intrigue tourne vraiment autour du cercle très fermé du club des mauvais jours et finalement, ça fonctionne bien. Le troisième tome sera sûrement celui consacré à la lutte contre les abuseurs. Néanmoins, l’autrice ne ménage pas ses personnages, et les quelques scènes de combat sont particulièrement violentes, surtout dans leurs conséquences. 

L’une des grosses améliorations de ce tome vis à vis du tome 1 est le personnage de Lady Helen. Je l’avais détesté dans le tome 1, la trouvant atrocement agaçante. Ici, ce personnage a énormément évolué. Elle prend des décisions de manière beaucoup plus mesuré et a beaucoup gagné en maturité. Dans ce tome, Lady Helen doit aller contre la société de l’époque et ce qu’elle exige des femmes, ce qui lui demande de s’affirmer. Elle s’habille comme un homme et doit se comporter comme tel. Elle est loin des personnages clichés que l’on peut trouver en young adult, elle a des failles, fait beaucoup d’erreurs et n’est pas surhumaine. Néanmoins, un des clichés qui existent bien dans ce roman est le triangle amoureux. Et pourtant, je ne le trouve pas vraiment dérangeant, car il est totalement logique vis à vis du contexte politique de l’époque. Je trouve qu’il sert l’intrigue et lui apporte de la cohérence (souvenez-vous de ça, vous ne me verrez pas souvent défendre de la romance !). Cependant, j’ai quand même été très agacée par les réflexions à répétition de Lady Helen sur son attirance envers Lord Carlson. J’avais l’impression qu’elle nous le rappelait à chaque page, c’était insupportable. Heureusement, ça se calme passé la moitié du roman… 

Je finirai cette chronique en parlant du contexte historique encore une fois extrêmement réussi de ce tome 2. L’autrice a encore une fois fait énormément de recherches en intégrant de nombreux lieux et personnages qui ont vraiment existé. Le tout rend le récit vraiment très immersif. Il nous plonge brillamment dans les mœurs de l’époque et la question de la place de la femme est même abordé dans ce second tome, ce qui était assez bien vu.

lady helen


Conclusion


Ce tome 2 de Lady Helen est une suite tout à fait convaincante qui est très loin du classique tome de transition. L’intrigue avance avec de nombreuses révélations et un rythme plus dynamique. De nouveaux personnages apportent un côté plus nuancé et moins manichéen à l’univers qui prend une tournure assez sombre dans ce tome. Mis à part un début un peu prévisible et certains aspects de la romance un peu agaçants, l’intrigue est toujours très addictive et s’intègre extrêmement bien dans le contexte historique.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s