[Bilan mensuel] Mai 2020

bilan mai 2020

En mai, comme à mon habitude, j’ai lu 8 livres (je suis d’une incroyable régularité). Comme vous pouvez le voir, mai a été un excellente mois de lectures avec quasiment que d’excellentes lectures ! J’ai vraiment peu de déceptions en ce moment, je suis ravie ! 

Ce mai de mois a aussi été synonyme de réouverture des librairies et j’ai forcément pas mal craqué. Si vous souhaitez voir les livres qui ont rejoint ma pile à lire, vous pouvez aller voir mon book haul du mois !

Bilan lectures

coup de coeur2

couv32998643Le Puits de l’ascension de Brandon Sanderson – Le Livre de Poche – 1049 pages

Le Puits de l’ascension prend un ton plus politique et introspectif dans la première moitié du récit. L’intrigue se concentre énormément sur les doutes des personnages et les actions politiques, ce qui donne des scènes pouvant sembler un peu redondantes. Cependant, une fois l’intrigue bien installée, Brandon Sanderson redonne du rythme et de la tension au récit et nous embarque peu à peu dans un piège en dévoilant certaines cartes de son univers. Le retournement de situation final laisse bouche-bée quand on comprend à quel point on a été berné et donne envie de se jeter immédiatement sur le tome 3 ! Ma chronique

TB lecture

couv12028490

Circé de Madeline Miller – Pocket – 563 pages

Madeline Miller nous offre une très belle revisite de mythes grecs à travers les yeux d’une héroïne bien singulière : Circé. Bien que déesse, la jeune fille est très imparfaite et met du temps avant de se révéler et devenir une puissante sorcière. Son évolution psychologique est tissée avec énormément de finesse et sa perception très différente du monde donne une nouvelle saveur aux mythes grecs très connus les rendant bien moins manichéens. De plus, Madeline Miller aborde avec beaucoup de sensibilité la condition de femme de Circé mais aussi celle des dieux et remet en question la suprématie des dieux sur les hommes dans leur statut d’immortels. Ma chronique

couv33790354L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu – Le Belial’ – 107 pages

Ken Liu revient sur les horreurs commis par l’Unité 731 dans un récit sous forme de reportage assez perturbant dans la forme, mais qui sert parfaitement bien son intrigue. Sans épargner le lecteur ni tomber dans la violence gratuite, il utilise ce contexte historique associé à une touche de science-fiction pour interroger sur de nombreuses notions comme la réalité historique, le devoir de mémoire et la nature humaine. Entre fiction et essai historique, Ken Liu nous offre un récit troublant et percutant dont on ne ressort pas indemne. Ma chronique

couv38699870L’héritage de Rois Passeurs de Manon Fargetton -Milady – 473 pages

L’héritage des Rois Passeurs a été une agréable surprise. J’ai découvert un univers très inventif nous emmenant de surprises en surprises grâce à une mythologie très bien maîtrisée et une touche bienvenue de féminisme. L’intrigue, bien que classique et comportant quelques facilités, est dynamique et addictive, et nous offre un excellent divertissement. Je suis plus réservée à propos des personnages qui sont attachants, mais trop parfaits et manichéens. Leur description ne m’a pas semblé coller avec les actes qu’ils commettent sans jamais éprouver de remords. Ma chronique

couv63968697

Les Flots sombres de Thibaud Latil-Nicolas – Mnémos – 352 pages ♦ (service-presse)

Les Flots sombres est une suite encore plus réussie que le premier tome, nous offrant différents arcs narratifs qui apportent de nouveaux enjeux au récit. Si la lutte contre les créatures maléfiques continue toujours et se fait ici surtout par la voie des mers, c’est de nouvelles intrigues politiques qui animent le récit. Entre complots, jeux d’influence et batailles épiques sur les mers, Thibaud Latil-Nicolas nous offre un récit haletant animé par des personnages attachants et entraînant !  Ma chronique

couv10987043

Des Sorciers et des hommes de Thomas Geha – Critic – 321 pages

Si j’ai été déstabilisée au départ par les deux personnages principaux qui sont assez détestables et auxquels il est impossible de s’identifier ou de s’attacher, j’ai finalement su apprécier cette lecture et notamment la construction de l’intrigue. J’ai aimé suivre les différentes aventures et voir les liens créés se rassembler lors de la nouvelle finale dont j’ai beaucoup aimé le dénouement ! Chronique à venir

 

bonne lecture

couv5307894The Dead House de Dawn Kurtagich – Le chat noir – 463 pages

The Dead House est un roman très original de part son intrigue qui mélange les genres flirtant entre le thriller, le fantastique et l’horreur et sa narration sous forme de rapport de police. J’ai beaucoup apprécié le thème du trouble de la personnalité multiple et de la manière dont il est traité par l’autrice laissant toujours planer le doute entre maladie psychiatrique et surnaturel. L’ambiance légèrement horrifique et le suspense très bien mené jusqu’aux dernières pages rendent le roman très intéressant à lire. Malheureusement, du fait de la narration et de quelques facilités, j’ai eu du mal à vraiment croire à cette histoire et à m’attacher aux personnages. Cependant, j’ai passé un bon moment de lecture et ai particulièrement aimé la fin qui laisse le lecteur tirer sa propre conclusion de l’affaire ! Chronique à venir

avis mitigé

9782265116641ORI

Le Secret des nagas d’Amish  – Fleuve – 248 pages ♦ (service-presse)

J’ai été agréablement surprise par la plume de l’auteur qui est très fluide et entraînante et rend le roman très facile et rapide à lire, même s’il y a pas mal de vocabulaire indien. Un glossaire est présent en fin de récit, mais ça reste déstabilisant. Finalement, le fait de ne pas avoir lu le premier tome ne facilite pas du tout la lecture de celui-ci. On doit découvrir tout ce vocabulaire, les nombreux personnages aux noms compliqués à retenir et les liens qui les unit, les enjeux sur le tas. Tout ces éléments sont difficiles à aborder et à comprendre sans avoir lu le premier tome. Je n’ai donc malheureusement pas vraiment réussi à m’immerger dans l’univers.

Ma PAL de juin

Ma Pile à lire est assez réduite, donc il y a de très fortes chances que je fasse mon choix parmi les livres suivants : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


C’est ainsi que se termine ce bilan. Et vous, quelle a été votre meilleure lecture en mai ?

 

5 réflexions sur “[Bilan mensuel] Mai 2020

  1. Anne-Laure - Chut Maman Lit 3 juin 2020 / 10 h 22 min

    Wouah, un beau bilan ! je me rappelle que la lecture de l’homme qui mit fin à l’histoire m’avait mis une sacrée claque.
    Pour Juin si je peux te donner un conseil : Rocaille est très sympa et dans le genre polar j’agonise très bien merci est top 😉

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 3 juin 2020 / 16 h 46 min

      Merci 😊
      J’ai justement commencé Rocaille et j’aime vraiment beaucoup pour l’instant !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s