[Chronique] Nos Futurs, (anthologie) – Imaginer les possibles du changement climatique

 
 –

Nos futurs

« Il est aisé de comprendre que, sans changement radical de nos modes de vie ni une gestion responsable de la démographie, l’humanité devra faire face à une prodigieuse crise hydrique à la fois environnementale, alimentaire, sanitaire, économique et politique. »


couv8786901
Nos Futurs
Auteurs :
Collectif
Éditeur : ActuSF
Genre : Science-fiction
Date de parution : 10 juillet 2020
Nombre de pages : 529
Prix : 19,90 €
Acheter
 
Synopsis
Nos Futurs est une anthologie de textes destinés à sensibiliser, à informer et à produire des récits autour des enjeux du changement climatique.
Ce livre part d’un double constat :
D’une part, la transition écologique au sens large, et les changements radicaux qui l‘accompagnent, intéressent et préoccupent un public de plus en plus large, qui cherche des moyens de se saisir du sujet.
D’autre part, alors que l’homme est un animal d’histoires, nous manquons de récits pour nous approprier ces futurs, souhaités ou subis. Certes, le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat) produit régulièrement un panorama des conséquences à long terme du changement climatique qui permet d’imaginer à quoi le monde risque de ressembler. Mais ces rapports, s’ils font référence et sont fondamentaux pour une prise de décision éclairée, ne sont que peu lus par le grand public et peinent à atteindre les imaginaires.
C’est pour ça que nous avons formé dix binômes auteur-chercheur qui se saisiront de dix thèmes parmi ceux étudiés par le GIEC, et dont le choix a fait l’objet d’un sondage auprès d’un large public (voir page sondage, voir page choix des thèmes). L’ambition est de présenter ces dix thèmes sous un double éclairage : celui de la fiction, pour explorer les possibles, et celui de la vulgarisation scientifique, pour expliquer l’état des connaissances. En rassemblant ces vingt textes, issus de la rencontre entre auteurs et chercheurs, l’objectif est de donner à voir la différence et la complémentarité entre ces deux approches qui vont être indispensables pour s’approprier les bouleversements qui s’annoncent.

MON avis

Nos Futurs est un ouvrage un peu particulier puisqu’il mélange textes scientifiques et textes de fiction répartis autour 10 thématiques liées aux changements climatiques. Auteurs et scientifiques se sont ainsi associés pour produire un texte scientifique suivie d’une nouvelle de science-fiction dans lequel ils imaginent le futur de l’humanité. 

À savoir que les éditions ActuSF reverseront 1000 euros par tranche de 250 commandes sur leur site (→ c’est par ici) et 1000 euros par tranche de 5000 ventes en librairie à l’association Office for climate education, une bonne raison pour acheter ce roman en plus de sa qualité.

Je vais diviser cette chronique en deux parties : mon avis sur les textes scientifiques tout d’abord puis mon avis sur les nouvelles (de manière globale à chaque fois, je ne détaillerai pas mon avis pour chaque texte un par un). 

Des textes scientifiques d’une grande qualité

Tout d’abord, voici la liste des titres/thématiques et auteurs des différents textes : 

  • Objectif : faim zéro dans un contexte de changement climatique par Claire Chenu et Sylvain Pelerin
  • Santé / Agriculture par François Mouton
  • Le climat s’empare enfin de la question du genre par Anne Barre, Véronique Moreira et Marie-Jeanne Husset
  • Des usages quantitatifs de l’eau par Pascal Maugis
  • Energies fiables, durables et modernes, à un coût abordable par Matthieu Auzanneau
  • La carte carbone, limiter les émissions individuelles pour respecter notre budget carbone par Audrey Berry
  • Les villes au XXIe siècle, les impacts du changement climatique par Vincent Viguié
  • Consommation et production responsables par Philippe Bihouix
  • Comment développer un puits de carbone en stockant le CO2 sous terre ? par Isabelle Czernichowski-Lauriol
  • Repenser nos relations au vivant dans un contexte de changements globaux par Jane Lecompte et François Sarrazin

Les titres sont déjà très révélateurs de la grande diversité de thématiques qui sont abordées dans ce livre. Ce roman est donc adapté à tous même aux personnes déjà engagées en faveur de l’écologie et conscients des problèmes liés au changement climatique, puisqu’on y apprend forcément des choses et y trouve surtout de très nombreuses pistes de réflexion. J’ai été par exemple assez surprise de voir qu’on pouvait relier écologie et féminisme, chose dont je n’avais pas forcément conscience jusqu’à présent. 

J’ai personnellement trouvé les textes scientifiques très abordables, mais j’ai une formation scientifique donc je ne suis pas forcément la personne la plus objective pour juger de cela. Cependant, j’ai senti une forte volonté de la part des auteurs de vulgariser les choses le mieux possible sans pour autant perdre le fond du sujet et les messages à transmettre. Ce qui est le plus remarquable vis à vis de ces textes est le fait qu’il ne sont absolument pas moralisateurs. Ils sont finalement très factuels, ils expriment des faits liés à notre présent et interrogent sur des choses à mettre en place dans la futur tout en restant objectif sur les points positifs et négatifs que certaines mesures pourraient apporter (comme la carte carbone, par exemple). Ainsi les textes ne montrent pas une vision pessimiste de l’avenir, mais au contraire apportent beaucoup de solutions ou du moins de pistes de réflexion qui donnent un peu d’espoir pour le futur. 

D’un point de vue général, les textes scientifiques sont tous d’une grande qualité et abordent les thématiques avec beaucoup de pertinence. De par ma formation scientifique, je me suis quand même parfois interrogée sur les sources des différents textes que j’ai trouvés parfois un peu légères. La plupart des textes semblent bien documentés (et les sources sont mentionnées donc c’est très intéressant si on veut s’informer encore plus sur certains sujets), mais un texte ne cite aucune source, ce qui n’est pas pour moi une démarche très scientifique. 

Des nouvelles plus inégales, mais globalement réussies

Comme pour les textes scientifiques, voici la liste des auteurs ayant écrit une nouvelle pour cette anthologie (dans l’ordre des thématiques présentées précédemment) : Raphaël Granier de Cassagnac, Claude Ecken, Sylvie Lainé, Estelle Faye, Laurent Genefort, Chloé Chevalier, Catherine Dufour, Jeanne-A Debats, Jean-Marc Ligny et Pierre Bordage.

Si les textes scientifiques apportaient des pistes de réflexion et un espoir pour le futur, les nouvelles elles sont pour la plupart dans un ton beaucoup plus sombre et pessimiste. Elles imaginent un futur complètement impacté par le dérèglement climatique et par les mesures parfois radicales qui ont été prises pour le contrer. Certaines nouvelles sont très bien faites et font parfaitement écho au texte scientifique qui les précède, d’autres s’éloignaient un peu trop à mon goût de la thématique principale.

Ainsi comme dans toutes les anthologies, j’ai trouvé certaines nouvelles meilleures que d’autres. J’ai particulièrement aimé les nouvelles de Sylvie Lainé, Estelle Faye, Laurent Genefort, Chloé Chevalier, Catherine Dufour et Pierre Bordage qui termine cette anthologie sur une note de douceur bienvenue et très agréable. Finalement, plus de la moitié des nouvelles de l’anthologie m’ont beaucoup plu, ce qui est très positif. La nouvelle de Catherine Dufour m’a donné envie de découvrir cette autrice et j’aurais même bien vu un roman entier dans l’univers de la nouvelle tant il est intéressant. 

Finalement c’est un bilan très positif pour cette anthologie très pédagogique qui je l’espère sera lu par le plus grand nombre puisqu’elle permet d’ouvrir les yeux sur de nombreuses choses. Personnellement, je la relirai sûrement pour ne rien oublier des messages portés par ce livre. 


Conclusion


Nos Futurs et une anthologie contenant un texte scientifique suivi d’une nouvelle autour de dix thématiques liées au changement climatique. Les thématiques sont extrêmement diversifiés et sont abordés de manière extrêmement pédagogiques offrant de très nombreuses pistes de réflexion par rapport au futur de notre planète. Les textes scientifiques m’ont semblé très abordables et jamais moralisateurs, ce qui en fait un excellent outil pédagogique. Les nouvelles sont également assez qualitatives, offrant une vision beaucoup plus sombre de l’avenir, mais apportant également pour certaines des messages importants, voire des petites notes d’espoir. Bref, je salue l’initiative de cet ouvrage très instructif et vous encourage à le découvrir et à l’offrir autour de vous !

tb lecture

D’autres avis : OmbrebonesRedbluemoonLes pipelettes en parlent – ?

10 réflexions sur “[Chronique] Nos Futurs, (anthologie) – Imaginer les possibles du changement climatique

  1. OmbreBones 24 octobre 2020 / 8 h 46 min

    Merci pour le lien 🙂 Catherine Dufour est une autrice très talentueuse, j’ai déjà lu deux romans d’elle ainsi qu’une nouvelle et sans regret pour le moment ! J’espère que tu l’aimeras toi aussi.
    Dans l’ensemble je partage ton avis bien que je me suis moins retrouvée sur les nouvelles, je crois que j’en ai vraiment vraiment vraiiiiment aimé trois… Pour les autres certaines faisaient très « début de roman », d’autres s’éloignaient du sujet, dommage quoi. Mais rien que pour l’aspect scientifique vulgarisé ça vaut le coup.

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 26 octobre 2020 / 17 h 28 min

      J’ai lu cet ouvrage avant tout pour les textes scientifiques, les nouvelles c’était pas du tout ce qui m’intéressait dont j’avais très peu d’attentes et c’est assez bien passé dans l’ensemble !

      Aimé par 1 personne

  2. Lutin82 24 octobre 2020 / 8 h 46 min

    Le côté moralisateur et donneur de leçons de ce genre d’ouvrage est l’aspect qui me fait écarter la plupart des textes, sans compter la cohérence qui est souvent aux oubliettes. A priori ce n’est pas le cas, je verrai donc si je le tente ou pas.
    Merci

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 26 octobre 2020 / 17 h 27 min

      Oui moi aussi j’ai toujours peur du côté moralisateur, c’est pour ça que j’ai insisté sur le fait qu’on a pas du tout ça ici !

      Aimé par 1 personne

  3. lasorcieredesmots 27 octobre 2020 / 10 h 10 min

    Il est au programme de mes lectures, non seulement parce que j’aime l’idée de mélanger des textes scientifiques et des nouvelles, mais aussi parce que j’aimerais faire de ce sujet un sujet d’étude, pour une possible thèse. Cet ouvrage me tente donc beaucoup et devrait rejoindre mes prochaines lectures bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 29 octobre 2020 / 20 h 32 min

      Oh c’est vraiment génial comme sujet pour une thèse, j’espère que l’ouvrage te sera utile alors !

      J'aime

  4. Xapur 30 octobre 2020 / 17 h 05 min

    Il me tente bien celui-ci, par son mélange imaginaire et scientifique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s