[Chronique] Borne de Jeff Vandermeer

Borne

« Il savait désormais qu’on pouvait lui faire du mal. Qu’il était vulnérable. Aucune joie n’aurait plus la même saveur qu’avant pour lui. Aucun amusement non plus. Parce que derrière, il y aurait cette connaissance irréfutable : il pouvait mourir. »