[Chronique] Les bras de Morphée, de Yann Bécu

les bras de morphée

« J’insiste, c’est une méprise, je bémolise, je m’aplatis, je me rétracte. Il secoue la tête comme je l’ai fait mille fois face à un élève pris à tricher, et s’éloigne en soupirant. Je viens probablement d’échapper à une baffe pédagogique d’anthologie. À retenir : ne pas sous-estimer les abrutis. Ils restent nos lointains cousins. »


couv46804500
 
Les bras de Morphée
Auteur :
Yann Bécu
Illustration : François-Xavier Pavion
Éditeur : L’homme sans nom
Genre : Science-fiction
Date de parution  :  29 mars 2019
Nombre de pages : 289
Prix : 24,90 €
 
Synopsis
À QUOI RESSEMBLERAIT LE MONDE SI L’ON DORMAIT 20 HEURES PAR JOUR ?
Voici un futur proche où l’on veille en moyenne quatre heures par jour. En amour, à l’école, au travail, la routine a forcément l’allure d’un sprint : faire vite, faire court, ne pas trop ramener sa fraise… Trois lois sacrées que Pascal Frimousse profane au quotidien.
Professeur de français désœuvré, il a dû se recycler.
Avec 12 heures de veille, il est une perle rare. Toujours fauché, souvent libre… Tuer le temps, c’est son nouveau gagne-pain.
Allongez 100 écus, glissez-lui le nom de votre ennemi, il se charge du reste : Frimousse est troll professionnel. Un des meilleurs. 
 

MON avis

Yann Bécu est un auteur français vivant en République Tchèque et enseignant au lycée français de Prague. Il s’inspire ainsi de sa propre expérience pour mettre en scène Les bras de Morphée, un roman de science-fiction dont l’action se déroule à Prague et dans lequel le personnage principal, Pascal Frimousse n’est autre que… professeur de français au lycée français ! Autant dire que l’auteur sait retranscrire l’atmosphère de la ville bien qu’elle soit un peu particulière puisque le roman se déroule dans un futur proche où une étrange épidémie de sommeil frappe la population. Les gens se retrouvent ainsi à dormir en moyenne 20 heures par jour, à heure toujours fixe et d’un sommeil particulier marqué par des rêves continus. 

À travers le personnage de Pascal Frimousse, qui a la chance de ne dormir que 12 heures par jour, Yann Bécu raconte l’arrivée de cette épidémie et la manière dont la société a dû se réorganiser. Pascal Frimousse a dû lui aussi modifier ses habitudes, son emploi du temps n’étant plus rempli par les cours de français et il est devenu… troll professionnel. Oui oui, son but est globalement de gâcher le temps de réveil de certaines personnes pour de l’argent. C’est dans ce contexte que l’on va le suivre puisque quelqu’un va lui demander de retrouver un homme disparu (une mission un peu différente de ce dont il a l’habitude), un homme qui semble être recherché par beaucoup de monde.

Vous l’aurez sûrement compris avec le métier de « troll professionnel », Les bras de Morphée est un roman qui joue énormément sur l’humour et sur le côté burlesque de la situation. On suit le récit dans la tête de Pascal Frimousse, un personnage possédant beaucoup d’auto-dérision et qui critique la société avec un œil vif et très cynique. Je dois dire que c’est un personnage très difficile à cerner, il possède une double facette : d’un côté le prof de français sympathique et de l’autre le troll qui commet des actes répréhensibles pour de l’argent. Il oscille sans cesse entre ces deux figures, entre un côté sérieux et un autre plus absurde et finalement l’humour du récit fait plutôt pencher la balance et on apprécie de suivre ce personnage même si on ne s’attache pas forcément à lui.

L’humour est donc un des gros points forts de ce roman. Il est vraiment très bien dosé, l’auteur joue avec l’absurde sans jamais en faire trop et si le personnage se met dans des situations rocambolesques, c’est toujours pour tirer quelque chose. L’autre gros point fort de ce roman est son idée de base : cette maladie du sommeil est extrêmement originale et bien pensée et c’est particulièrement intéressant de voir comment la société s’est réorganisée par rapport à ça. J’aurais quand même bien aimé que l’auteur aille plus loin dans ces explications, je me suis posée mille questions pendant la lecture auxquelles je n’ai pas trouvé de réponses. Cependant le livre est assez court (moins de 300 pages) et même s’il regorge d’inventivité, de réflexion et de références (notamment littéraires), l’auteur ne pouvait pas tout expliquer en si peu de pages. 

Face au talent d’écriture de Yann Bécu et à son inventivité, j’ai trouvé l’intrigue en elle-même un peu plus secondaire. Toute la partie se rapportant à la recherche de l’homme que Frimousse doit retrouver m’a moins convaincue que la construction de l’univers et toute la réflexion se cachant derrière. Néanmoins, l’intrigue est dynamique et l’auteur joue très bien avec cette notion de temps qui est compté. Tout doit aller très vite et c’est très bien retranscrit dans l’intrigue. Le tout reste donc très plaisant à lire et jamais ennuyeux et j’ai donc passé un bon moment de lecture avec ce roman !


Conclusion


Les bras de Morphée est un roman au concept très original puisqu’il s’agit d’un récit se déroulant dans un futur proche où, suite à une étrange maladie, les gens dorment en moyenne une vingtaine d’heures. Le récit nous place dans la tête de Pascal Frimousse à travers lequel on va découvrir comment la société s’est adaptée à ce nouveau rythme de vie. Le tout est dépeint avec beaucoup d’humour, le ton est très cynique et l’intrigue nous emmène dans des situations parfois complètement absurdes. Mais, tout reste très bien dosé et travaillé avec finesse si bien que le récit allie sérieux et absurde, humour et réflexion dans un intrigue où le temps est compté et qui va donc très vite. Si le déroulé de l’intrigue reste simple, le concept du roman est très intéressant et j’aurais bien aimé qu’il soit poussé encore plus loin. Néanmoins, j’ai passé un bon moment de lecture ayant beaucoup aimé l’humour, la réflexion et l’originalité de l’univers.  

Bonne lecture

D’autres avis : YuyineLes fantasy d’AmandaLa bulle d’Eleyna – ?

2 réflexions sur “[Chronique] Les bras de Morphée, de Yann Bécu

  1. OmbreBones 15 avril 2021 / 6 h 21 min

    Je l’ai dans ma liseuse depuis un moment et je ne pensais pas du tout qu’il avait ce genre de thème 😳 merci beaucoup, ça me donne très envie de le lire !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s