[Chronique] Peine-Ombre, d’Ariel Holzl

Peine Ombre
 
« Tout le monde connaissait Livianne à Blanc-Buis. Personne n’appréciait vraiment sa compagnie. Elle avait l’esprit trop vif, la langue trop bien pendue et l’œil trop noir. Ils savaient tous ce que cela signifiait. Livianne également. On ne pouvait rien lui cacher bien longtemps. »