[Chronique] Peine-Ombre, d’Ariel Holzl

Peine Ombre
 
« Tout le monde connaissait Livianne à Blanc-Buis. Personne n’appréciait vraiment sa compagnie. Elle avait l’esprit trop vif, la langue trop bien pendue et l’œil trop noir. Ils savaient tous ce que cela signifiait. Livianne également. On ne pouvait rien lui cacher bien longtemps. »


couv61842548
 
Peine-Ombre
Auteur :
Ariel Holzl
Illustration : Alice Peronnet
Éditeur : 404 éditions
Genre : Fantasy 
Date de parution : 12 mai 2021
Nombre de pages : 265
Prix : 16 € 
 
Synopsis
Et si une Éclipse faisait basculer le monde dans les ténèbres ?
Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d’Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle les Éclipsiens et Livianne Palumbre est de ceux-là. Elle sait écouter les ombres depuis toujours et s’occupe de défendre les baronnies locales. Un jour, lors d’une banale chasse aux miasmes, l’Éclipse s’abat sur Astravia avec une décennie d’avance. Cette fois, l’obscurité submerge le monde durant trois minutes au lieu d’une seule… À ce rythme, c’est Astravia tout entière qui va disparaître. Livianne devra sortir de sa solitude, retrouver d’anciens camarades de l’académie de Peine-Ombre, qui forme les Éclipsiens, et mettre fin à ce carnage.
Mais il se pourrait que les ombres la dévorent avant…

MON avis

Pour l’instant, chaque livre d’Ariel Holzl que j’ai lu, des Sœurs Carmines à Lames Vives, a été une franche réussite. Je me suis donc lancée sans hésitation sur son nouveau roman, Peine-Ombre qui a une fois de plus été une excellente lecture.

Une mise en place de l’univers très réussie

Peine-Ombre prend le pari de déployer un univers de fantasy complexe et une intrigue complète dans un one-shot de moins 300 pages. Ce n’est pas évident d’embarquer le lecteur dans un monde où tous les codes sont à découvrir tout en proposant une intrigue assez consistante en si peu de pages et pourtant Ariel Holzl le fait avec brio. Si le tout fonctionne aussi bien, c’est en partie grâce à la mise en place de l’intrigue qui est réalisée de manière très intelligente. L’auteur prend le temps d’introduire son univers et son personnage principal, Livianne, à travers une séquence assez longue et un peu à part du reste de l’intrigue, mais qui pose l’ambiance et les problématiques de l’univers. Mais cette introduction n’a rien d’ennuyante puisqu’elle nous plonge directement au cœur de l’action et nous fait découvrir le monde des Eclipsiens à travers le personnage de Livianne. On se retrouve très vite immergé dans cet univers sombre et mystérieux, empoisonné par une matière étrange que sont les miasmes et confronté à de terribles éclipses plongeant le monde dans les ténèbres. L’introduction ne nous donne qu’un minimum de détail, tout juste assez pour titiller très fortement notre curiosité et nous empêcher de refermer le roman jusqu’à la fin. Ariel Holzl distille ensuite les informations sur son univers tout au long du roman, jouant parfaitement bien avec le suspense de l’intrigue.

Le rythme du récit est en plus très bien dosé puisqu’il est constant du début à la fin du roman sans jamais être trop rapide ou trop lent. La fin offre son lot de très beaux retournements de situation qui complexifient l’univers et apportent toutes les réponses attendues… Si j’ai vu venir la révélation majeure, ce n’est une déception pour autant et j’espérais même que l’auteur aille dans cette direction qui n’était pas la solution de facilité. Les explications sont convaincantes et le roman se termine sur une très belle note concluant parfaitement bien ce beau divertissement !

Mission spéciale et réunion de personnages 

Les enjeux ayant été posés dans l’introduction du récit, l’intrigue démarre réellement par une réunion de personnages ayant pour point commun d’être Eclipsiens et d’avoir tous été à l’académie de Peine-Ombre au même moment. On découvre alors une multitude de personnalités et de pouvoirs haut en couleur ainsi que des personnages liés par de sombres secrets. Les liens qui unissent Livianne et ses anciens camarades sont assez complexes et on sent qu’ils possèdent un lourd passé derrière eux ; ce passif étant très bien retransmis par l’auteur. Malgré leur rancœur, leurs relations passées et les secrets qu’ils se cachent, les personnages vont devoir s’associer dans une mission-suicide dans le but de sauver le monde (rien que ça !). Démarre alors une intrigue extrêmement dynamique, pleine de rebondissements, de dangers propres à la magie de cet univers et donc assez surprenants. Les jeux verbaux qui s’installent entre les personnages instaurent également une très bonne dynamique et apportent un côté un peu plus léger dans ce monde très sombre. Même si les personnages peuvent être assez cruels entre eux, on sent qu’ils sont soudés et qu’ils ont vécu les mêmes épreuves les ayant rapprochés. Le roman étant court, il ne permet pas de développer énormément la personnalité de chacun des personnages et ils ont parfois un caractère un peu caricatural. Néanmoins, la dynamique de groupe importait plus que chaque personnage pris individuellement et cela n’a donc absolument pas gâché la lecture.

Ariel Holzl nous prouve donc encore une fois qu’il est un auteur à suivre capable de toujours se renouveler en termes d’intrigues et d’univers. Il nous offre toujours des romans pleins d’originalité avec une atmosphère souvent sombre extrêmement bien dépeinte et Peine-Ombre ne fait pas exception à tout cela ! 


Conclusion


Peine-Ombre réussit en moins de 300 pages à nous immerger dans un univers sombre et original assez bien exploité et à nous emmener dans une intrigue dynamique et pleine de surprises. Ariel Holzl distille les informations et les révélations tout au long de son récit lui apportant une ambiance extrêmement mystérieuse jusqu’à un final très riche en rebondissements. Le récit s’appuie beaucoup sur les liens entre les différents protagonistes et leur dynamique est très bien exploitée faisant un peu oublier le caractère par forcément très développé des personnages. C’est un réel plaisir de les suivre, de découvrir tous les mystères de l’académie de Peine-Ombre et de parcourir le monde d’Astravia à leurs côtés. 

TB lecture

9 réflexions sur “[Chronique] Peine-Ombre, d’Ariel Holzl

  1. zoelucaccini 9 juin 2021 / 9 h 33 min

    Super contente que tu aies aimé ce roman ! Comme toi je suis épatée par la capacité de l’auteur à faire qqch de super bien ficelé, consistant, qui tient la route et est en plus bien dessiné… en si peu de pages. En plus, on n’a pas la sensation de trop peu à la fin : c’est vraiment génial.
    J’ai directement embrayé sur sa nouvelle sortie Temps Mort : j’aime bien l’idée d’une sortie mensuelle 😀

    J'aime

  2. Yuyine 9 juin 2021 / 9 h 45 min

    Génial! Après l’avis de Zoé tu confirmes mon envie de le lire. Quel talent cet Ariel Holzl!

    J'aime

  3. Baroona 9 juin 2021 / 17 h 47 min

    One-shot : ✅
    Ariel Holzl : ✅
    Qualité : ✅
    Bon bah y’a plus qu’à le lire alors, parce que ça donne vraiment bien envie. ^^

    Aimé par 1 personne

  4. Callysse 9 juin 2021 / 18 h 19 min

    Y a tellement d’engouement autour de chaque livre de cet auteur que je ne sais pas pourquoi mais ça me repousse 😅 pourtant ce livre a l’air sympa. Et en plus c’est un one-shot

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 10 juin 2021 / 18 h 15 min

      Je pense que l’engouement vient simplement du fait que l’auteur est vraiment doué et surtout très prolifique, il publie plusieurs fois par an des livres de qualités Franchement ne t’arrête pas à ça si le résumé te tente !

      J'aime

  5. Light And Smell 9 juin 2021 / 19 h 49 min

    C’est tellement rare les one-shot de fantasy convaincant que je ne peux qu’être tentée, d’autant que j’aime beaucoup la plume de l’auteur 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s