Book Haul du mois d’août et repérages littéraires

Mes achats du mois se résument à une belle commande chez Le Belial’ que j’étais impatiente de faire pour récupérer le dernier hors-série une heure lumière. J’ai un peu hésité sur les titres à prendre et finalement, je ne me suis pas cassée la tête, j’ai pris toutes les dernières nouveautés !

Noon du soleil noir de L. L. Kloetzer – Le Belial’

Cela se passe dans la plus grande ville du monde connu. La Cité de la toge noire, la Ville aux mille fumées, donnez-lui le nom que vous voulez, vous y êtes déjà allé, vous y retournerez. Surplombée par le palais du Suzerain et les temples de l’allée des dieux, port maritime autant que fluvial, elle grouille de marchands, de prêtres, de voleurs. On y respire les parfums de pays lointains et la puanteur de la misère. C’est là qu’est né, c’est là que survit Yors, ancien mercenaire devenu un peu philosophe par la force de l’âge et des choses. Mais la sagesse ne nourrit pas son homme et Yors n’a plus un sou en poche quand commence notre histoire. C’est par hasard qu’il va se mettre au service d’un jeune homme, un étranger venu faire des affaires en ville. Pas n’importe quelles affaires : de la sorcellerie. Nul ne l’ignore, les sorciers sont des crapules malhonnêtes, des vendeurs de malédictions, des préparateurs de potions aux doigts sales… Courtois, un brin naïf, certain d’être le meilleur dans sa partie. Il s’appelle Noon, et son emblème est un soleil noir…


Le Serpent [1] : La maison des jeux de Claire North – Le Belial’

Venise, 1610. Au coeur de la Sérénissime, cité-monde la plus peuplée d’Europe, puissance honnie par le pape Paul V, il est un établissement mystérieux connu sous le nom de Maison des Jeux. Palais accueillant des joueurs de tous horizons, il se divise en deux cercles, Basse et Haute Loge. Dans le premier, les fortunes se font et se défont autour de tables de jeux divers et parfois improbables. Rarement, très rarement, certains joueurs aux talents hors normes sont invités à franchir les portes dorées de la Haute Loge. Les enjeux de ce lieu secret sont tout autre : pouvoir et politique à l’échelle des Etats, souvenirs, dons et capacités, années de vie… Tout le monde n’est pas digne de concourir dans la Haute Loge. Mais pour Thene, jeune femme bafouée par un mari aigri et falot ayant englouti sa fortune, il n’y a aucune alternative. D’autant que l’horizon qui s’offre à elle ne connaît pas de limite. Pour peu qu’elle gagne. Et qu’elle n’oublie pas que plus élevés sont les enjeux, plus dangereuses sont les règles…


Opexx de Laurent Genrefort – Le Belial’

Le Blend : une communauté de millions d’espèces sentientes vivant en paix dans ce qui ressemble au meilleur des mondes, un concert des nations à l’échelle galactique auquel vient de se joindre la Terre. Depuis l’arrivée de la délégation extraterrestre au siège des Nations Unies, l’humanité bénéficie de nombreux cadeaux destinés à lui faciliter la vie. Mais cela n’est pas sans contreparties. Ce qui intéresse le Blend, c’est une activité que cette société d’outre-espace patchwork ne sait plus pratiquer : la guerre. Un contrat a donc été conclu entre l’ONU et le Blend. Les premiers prêtent des soldats pour des opérations d’encadrement et de maintien de l’ordre. Les seconds se chargent d’équiper ces derniers, de les emmener sur zone puis de les rapatrier. Lui, c’est un soldat de la force Opexx. Atteint du syndrome de Restorff, un déficit empathique, son efficacité en mission s’en trouve renforcée. Une qualité qui n’exclut pas les questions au fil des déploiements sur les théâtres d’opérations extrasolaires. « Répondez à l’appel de l’ailleurs ! » Tel est le slogan d’Opexx. Un ailleurs qui pourrait bien être avant tout un autrement…


Un an dans la ville-rue de Paul Di Filippo – Le Belial’

Une ville-monde.
Un immense ruban urbain apparemment sans fin bordé par les Voies – un chemin de fer – et le Fleuve. En son sous-sol, un métro. Et sous le métro… Bienvenue dans la Ville-Rue. Diego Patchen réside dans le quartier de Vilgravier, du côté du 10.394.850e Bloc. Amoureux d’une plantureuse pompière, affligé d’un père malade acariâtre, Diego vit d’expédients. Son activité favorite demeure toutefois l’écriture de récits spéculatifs, ce genre littéraire appelé « Cosmos-Fiction ». Un registre volontiers décrié, mais qui bénéficie d’un socle de lecteurs fidèles, et dans lequel les écrivains se plaisent à imaginer d’autres mondes, d’autres univers, aux configurations différentes… Et alors que Diego célèbre la sortie de son premier recueil, le voici bientôt invité à une croisière sur le Fleuve…


Des bêtes fabuleuses de Priya Sharma – Le Belial

Deux beaux services de presse sont arrivés ce mois-ci et notamment L’héritage de l’esprit-Roi que j’ai déjà lu et adoré !

L’héritage de l’esprit Roi de Claire Krust – ActuSF

Shinya est l’onmyoji impérial. Maniant l’illusion et la divination, il est le garant de l’équilibre entre le monde des humains et celui des esprits, à la fois protecteur, juge et bourreau. Quand la fiancée de l’empereur est victime d’une étrange malédiction, c’est à lui de mener l’enquête. Shinya se lance sur les traces du coupable, mais celles-ci semblent conduire tout droit vers un lieu de son propre passé, qu’il pensait oublié…
D’où vient la longévité extraordinaire de Shinya et la marque noire qui apparaît parfois sur son front ? Quel prix l’onmyoji est-il prêt à payer pour maintenir l’équilibre ?


L’effet coccinelle de Yann Bécu – Pocket

En voilà un projet « au-da-cieux » pour la centième planète : l’HOMO SAPIENS ! Nos chefs étaient ravis. Charge à nous, simples larbins de la Création, de veiller au suivi du chantier. On ignorait alors qu’atteindre un score de paix potable avec une créature pareille, ça allait être si compliqué.
Depuis des millénaires, on prend possession de corps humains et on prêche discrétos les vertus de la paix. Verdict ? Peut mieux faire. En ce XXIe siècle, on redoute même un imminent foutoir apocalyptique. Notre mission : éliminer une « preuve divine ». Sur le papier, la routine… Mais à force de vivre dans ces peaux imparfaites, toute la chimie humaine s’est imposée à nous : coups de chaud, de froid, de pompe, de blues, de foudre, de gueule… Et malgré nos centaines de milliers d’années au compteur, rien ne nous y avait préparés ! 


Les enfants d’Aliel, tome 5 : Ciel de cendres de Sara Schneider

Lilas fuit pour sa survie. Son poursuivant sur ses talons, elle se faufile entre racines et fourrés. Lorsqu’il gagne du terrain, elle en appelle à cette nature dont elle se sent si proche, afin qu’elle lui vienne en aide. Étrangement, l’individu n’est que très peu gêné par la végétation qui se dresse alors sur son passage. Au sortir du bois, à bout de souffle, la jeune femme contourne une cuvette herbeuse où le sol s’est affaissé. Sans parvenir à se l’expliquer, elle sait que la colline surplombe une faille vertigineuse dans la roche. Elle s’avance jusqu’au fond du trou. La créature avance elle aussi. Comme le dernier souhait d’une condamnée, Lilas visualise le fond de la cuvette qui s’effondre sous le poids de son agresseur.
Et le sol avale la bête.

Bilan neutre avec + 8 entrées pour 8 sorties ! On reste donc à -25 livres dans la pile à lire pour l’année 2022 !


Repérage – Sorties littéraires de septembre

1er septembre

  • Le dernier lion d’albâtre de Dana B. Chalys – Gulf stream

7 septembre

  • Fable (tome 1) d’Adrienne Young – Rageot

8 septembre

  • Le Tyran de Michael Cisco – Au Diable Vauvert

15 septembre

23 septembre

28 septembre

  • Unity d’Elly Bangs – Albin Michel Imaginaire
  • Les flibustiers de la mer chimique de Marguerite Imbert – Albin Michel Imaginaire

29 septembre


En avez-vous lu certains ? Est-ce que l’un d’entre eux vous tente ?

Publicité

16 réflexions sur “Book Haul du mois d’août et repérages littéraires

  1. OmbreBones 27 août 2022 / 7 h 01 min

    J’ai lu tous les livres du Belial dont tu parles, sauf un an dans la ville mais je compte le faire ce week end et ça a chaque fois été de belles découvertes 😁 j’espère que tu aimeras autant que moi !

    Aimé par 1 personne

  2. tampopo24 27 août 2022 / 7 h 34 min

    Beau craquage chez le belial, ils sont tous sur ma wishlist ou pal
    Et je partage entièrement tes envies pour septembre notamment le Wellenstein et les AMI 😁

    Aimé par 1 personne

  3. Jean-Yves 27 août 2022 / 9 h 44 min

    J’ai lu les trois UHL que j’ai tous énormément aimé alors qu’ils sont très différents. Cette collection est un quasi sans-faute pour moi…
    Et j’ai aussi reçu l’effet coccinelle que j’ai lu et adoré. L’humour de l’auteur fait vraiment mouche chez moi 😅

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 28 août 2022 / 14 h 29 min

      Ah moi il y a quand même plusieurs UHL auxquels je n’ai pas accroché, mais ça reste une super collection oui ! J’espère apprécier autant L’effet coccinelle, j’avais bien aimé l’humour de l’auteur dans son précédent roman, donc ça devrait le faire !

      J’aime

  4. Les Mots de Mahault 27 août 2022 / 9 h 51 min

    Que de titres intéressants 🙂 Noon me tente particulièrement, ce que j’ai lu précédemment de l’auteur m’a laissé une sacrée impression.
    Je ne connaissais pas Les enfants d’Aliel en revanche, mais ça a l’air vraiment sympa.

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 28 août 2022 / 14 h 30 min

      Oh je n’ai encore jamais lu cet auteur même si ce qu’il écrit m’intrigue vraiment , ça sera une découverte !
      Oui les enfants d’Aliel, c’est une petite série auto-éditée d’une auteur suisse il me semble, c’est sympa et ça s’améliore au fil des tomes !

      Aimé par 1 personne

  5. Steven 27 août 2022 / 13 h 50 min

    Un bel arrivage avec notamment L’héritage de l’esprit Roi et de merveilleuses futures acquisitions dont Fable qui l’intrigue et le donne plus qu’envie !

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 28 août 2022 / 14 h 32 min

      Oui l’héritage de l’esprit Roi était génial 🥰
      Fable m’intrigue, mais j’ai peur du côté YA et d’une potentielle romance (mais je suis fan de la couverture) :/

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s