[Chronique] Les Poisons de Khatarz, d’Audrey Alwett

img_20190126_143601_117
 –

« Tout de même, le résultat du dernier lustre n’était pas brillant. Elle avait consommé pas loin d’une douzaine d’apprentis en cinq ans. Mais qu’y pouvait-elle si ces petits crétins avaient tendance à brûler vifs, exploser, s’empoisonner ou même se changer en pudding pour l’une d’entre eux ? »

Lire la suite

Publicités

[Chronique] Les Ombres d’Esver, de Katia Lanero Zamora

20181222_152517.jpg
 –

« Les lambeaux de sa joie tombèrent le long de ses joues et Amaryllis se retourna lentement, en se demandant pourquoi sa mère changeait ainsi d’humeur. Quand ses yeux se posèrent la fleur, elle sut que tous ses rêves étaient brisés. À nouveau. »

Lire la suite

[Chronique] Les Seigneurs de Bohen d’Estelle Faye #PLIB2018

HazelWood (2)
 –

« Il était comme la poudre. Comme les feux d’artifice. Comme tout ce qui possède une lumière trop intense pour ce monde, ce qui réchauffe et qui brûle à la fois. Il n’était pas de ceux qui vivent, qui s’éteignent doucement dans leur grand âge. Il était de ceux qui explosent, qui éblouissent, qui traversent l’existence comme une étoile filant en plein ciel, comme un éclat de grenade. Je l’ai su dès que je l’ai vu. J’ai su que je ne devais pas m’attacher à lui. Je l’ai fait quand même. »

Lire la suite

[Chronique] La Faucheuse – tome 2 : Thunderhead, de Neal Shusterman

20180610_152829.jpg
 –

« Je sais tout ce qu’il faut savoir. Et pourtant, la majeure partie de mon temps libre, je la passe à réfléchir à ce que je ne sais pas. Je ne connais pas la nature de la conscience – juste qu’elle existe, qu’elle n’est ni objective ni quantifiable. […] Je sais tout ce qu’il est possible de savoir, et cela me devient de plus en plus insupportable. Parce que je ne sais presque rien.   »

Lire la suite

[Chronique] Que passe l’hiver, de David Bry

IMG_20180509_124429_876.jpg
 –

« À quoi pense-il ? À quoi peut penser un demi-dieu, dont la vie ne tient plus qu’à un fil du destin ? Car il sait, bien sûr. Il sait le mensonge et la trahison, le désespoir et la mort qui approche, avide. Il a deviné ceux qui mourront, ceux qui survivront. Peut-être. »

Lire la suite