[Chronique] Le cœur perdu des automates, de Daniel H. Wilson

 –20181208_155520

« Très vite, je comprends que je suis moi aussi une chose, en ce monde. Mais pas comme la poupée qui continue à écrire avec l’obstination aveugle de l’eau qui coule vers l’aval. Non, je suis… autre chose. Différent de cet homme évanoui, constitué de chair douce.
D’une certaine façon, je suis. Et je dois l’avouer, c’est une étrange chose que d’être. »

Lire la suite

Publicités

[Chronique] Half bad – tome 1 : Traque blanche, de Sally Green

Half Bad
 –

« Le truc, c’est de s’en moquer. Se moquer de la douleur, du reste, de tout. L’indifférence, voilà la clé ; le seul truc à disposition, dans ce bled. Sauf que ce n’est pas un bled. En fait, c’est une cage, installé près d’un cottage coincé entre les collines, les arbres et le ciel.
– c’est une cage qui n’a qu’une clé. »

Lire la suite

[Chronique] I.R.L. d’Agnès Marot

quicksquare_201881318407767
 –

« Je ne sais pas pourquoi, mais je me mets à rire. Tout est si simple, ici ; tellement plus simple que dans le monde réel. Ici, les gens aspirent au bonheur, à l’amour et à la liberté, au contrôle de leur propre vie, bien plus qu’aux jeux de pouvoir. Ils essaient d’améliorer leur quotidien eux-mêmes au lieu d’envier celui des autres à travers un écran. »

Lire la suite

[Chronique] Rozenn, de Laëtitia Danae

Rozenn
 –

« Aujourd’hui, j’ai reçu mon entrave. Je n’ai pas encore les mots pour décrire la douleur que cela m’a procuré, mais je pense qu’elle me hantera des années durant. Les dagnirs m’ont marqué comme du bétail et pourront désormais se servir de mes pouvoirs sans mon consentement. »

Lire la suite

[Chronique] Libération, de Patrick Ness

liberation.jpg
 –

« – Mes parents estimaient que parler aux enfants comme à des bébés et éviter certains sujets avec eux était presque de la maltraitance, poursuivit-elle. Qu’on finissait par élever des petits débiles qui se feraient dévorer tout crus une fois dans la vraie vie. Je préférais quand les adultes s’attendaient à ce que je me hisse à leur niveau plutôt qu’ils se penchent toujours vers moi. »

Lire la suite

[Chronique] Elia, la passeuse d’âmes de Marie Vareille

elia passeuse d'amejpg.jpg
 –
« Elia courait depuis qu’elle était toute petite. Au début elle courait comme courent les enfants, qui ne savent même pas qu’ils courent, qui courent sans but, pour s’étourdir. Elle courait malgré l’interdiction des sports solitaires, dits égoïstes car ils ne se pratiquaient pas en équipe, pour oublier que sa mère était morte, pour oublier qu’elle était rousse, pour oublier qu’elle était supposée être une personne froide, sans sentiments, une Passeuse d’Âmes. »

Lire la suite

[Chronique]  À la croisée des mondes – tome 3 : le miroir d’ambre de Philip Pullman

lecture du moment
 –
« L’obscurité était si intense dans le gouffre qu’elle semblait attirer le regard vers elle, et une sensation de vertige terrifiante s’emparait d’eux dès qu’ils regardaient en bas. Chaque fois qu’ils le pouvaient, ils fixaient devant eux une pierre, une prise, une saillie, une plaque de graviers instables, et ils évitaient ainsi de regarder l’abîme, mais celui-ci les tentait, il les appelait. Ils ne pouvaient s’empêcher d’y jeter un coup d’œil et, aussitôt, ils se sentaient vaciller, leur vision se mettait à tournoyer, et une horrible nausée les submergeait. »

Lire la suite