[Chronique] Les Neiges de l’éternel, de Claire Krust

20190330_153424
 –

« La culpabilité l’assaillit presque aussitôt comme un rapace fondant sur sa proie. La culpabilité d’éprouver ce sentiment de liberté illégitime et interdit d’allégresse. »

Lire la suite

Publicités

[Chronique] Aberrations, de Joseph Delaney

20190309_100250
 –

« Ne te désole pas, Crafty. Ce qui est mort ici n’est pas mort pour toujours, tu le sais. C’est mourir qui est dur et douloureux. Cette épreuve est passée ; maintenant, ils attendent simplement le moment de s’éveiller à nouveau. »

Lire la suite

[Chronique] La forêt des araignées tristes de Colin Heine

20190223_171414
 –

« Il était et resterait un être moyen. Vivant une existence moyenne, semblable à celle de millier d’autres qui naissaient, passaient et disparaissaient sans que la terre en gardât de véritables traces Il côtoyaient leurs semblables, les marquaient et les façonnaient, s’en faisaient parfois aimer et regretter, mais même les regrets finissent un jour par s’estomper, remplacés par l’impérieux de l’existence, l’immédiat du quotidien qui vous prend, vous emmène et vous fait tout oublier. »

Lire la suite

[Chronique] L’Envolée des Enges, de Claire Krust

20190217_125753
 –

« La plupart des adolescents baissèrent la tête, mais une excitation sordide s’était d’ores et déjà emparée de leurs jeunes esprits. La mort exerçait sur eux un attrait qui n’avait d’égal que leur ignorance, leur curiosité et leur insensibilité enfantine. Tout ce qui pouvait les faire sortir de leur quotidien et y apporter un peu de piment était bienvenu, quand bien même ce fût un quintuple assassinat. »

Lire la suite

[Chronique] Les Poisons de Khatarz, d’Audrey Alwett

img_20190126_143601_117
 –

« Tout de même, le résultat du dernier lustre n’était pas brillant. Elle avait consommé pas loin d’une douzaine d’apprentis en cinq ans. Mais qu’y pouvait-elle si ces petits crétins avaient tendance à brûler vifs, exploser, s’empoisonner ou même se changer en pudding pour l’une d’entre eux ? »

Lire la suite

[Chronique] Entre Troll et Ogre, de Marie-Catherine Daniel #PLIB2019

entre troll et orgre.jpg
 –

« Arsouille reconnaît assez facilement son nom dans la première ligne. Ensuite, ça danse il n’arrive pas à déchiffrer. Il abandonne vite et passe à la signature. Non, ce n’est pas Arsouille le deuxième mot du nom. Mais ça ressemble un peu : Ar-peu-pè-leu, non beu, non teu. Ar-pè-te. Arpète. Arpète ? Son jumeau lui a écrit ? »

Lire la suite

[Chronique] L’empire du léopard, d’Emmanuel Chastellière

20190112_153620
 –

« On a beau être cajolés, traités avec déférence, nous restons souvent de simples prisonniers de nos faiblesses, n’est-ce pas ? Nos liens sont parfois invisibles, mais ils sont bel et bien présents. La loyauté s’achète et la liberté se refuse. »

Lire la suite

[Chronique] Shâhra, de Charlotte Bousquet #PLIB2019

20181208_155000
 –

« Elle découvre avec surprise qu’une poussière d’ocre rouge recouvre sa peau. Instinctivement, elle frotte ses paumes contre ses joues, ses paupières, ne laissant qu’une mince ligne pourpre au milieu de sa figure, une ligne qui la coupe en deux, deux parties distinctes, l’une blanche comme la mort, l’autre noire comme la vie. Elle reconnaît la marque d’Azr’Khila, la Déesse aux deux visages. »

Lire la suite

[Chronique] L’enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney

l'enfant de poussière
 –

« De loin, à travers le filtre de l’épouvante, me parvenaient une douleur diffuse – la poigne écrasante des gardes silencieux – et l’odeur familière de la sueur rance et du métal. Le vent s’engouffrait dans la geôle en miaulant comme un félin fantomatique, me glaçant jusqu’aux os tandis que l’on me portait vers l’extérieur. Je plissai les yeux face au rectangle lumineux qui découpait au bout du tunnel, et dont l’éclat était si intense qu’il m’était douloureux. »

Lire la suite