[Chronique] Lady Helen – tome 2 : le pacte des mauvais jours, d’Alison Goodman

20190615_194236.jpg
 –

« Cela paraît peu probable, lady Helen. Aucune force ne peut naître de l’union de deux faiblesses. »

Lire la suite

Publicités

[Chronique] Marie et Bronia : le pacte des sœurs, de Natacha Henry

marieetbronia.jpg
 –

« C’est ainsi qu’en grandissant avec un père favorable à l’égalité des sexes, à l’éducation de tous les enfants et à la culture générale, les enfants de Wladyslaw acquirent un trésor, la confiance en soi. Le plus beau cadeau que l’on puisse espérer. »

Lire la suite

[Chronique] Le lecteur de cadavres, d’Antonio Garrido

20181229_135155
 –

« Les mois passant, Ci apprit à distinguer les blessures accidentelles de celles produites dans l’intention de tuer ; à discerner entre les coupures produites par les haches de celles causées par des dagues, des couteaux de cuisine, des coupe-coupe ou des épées ; à faire la différence entre une pendaison et un suicide […]. Il découvrir que les procédés employés pour assassiner étaient le plus souvent grossiers et instinctifs quand les mobiles obéissaient à la jalousie, à la fureur ou à une brusque dispute, mais qu’ils augmentaient en raffinement et en ruse lorsqu’ils avaient pour origine l’obsession et la préméditation. »

Lire la suite

[Chronique] Orphelins 88, de Sarah Cohen-Scali

quicksquare_201892218265143
 –

« Je ne me souviens pas du jour où on m’a tatoué. Je ne me souviens de rien avant mon arrivé à la Napola de Rufach. Or je ne suis pas né là-bas. On ne naît pas dans une école, même si elle est immense, même si elle est un monde à part, clos, hermétique. On y arrive. On y est envoyé. Parce qu’on est orphelin.  »

Lire la suite

[Chronique] Les Lames du Cardinal – tome 1, de Pierre Pevel

LesLamesDuCardinal.jpg
 –

« De son point de vue, il n’y avait pas de justice. Il n’y avait que les puissants et les faibles, les riches et les pauvres, les loups et les agneaux, les vivants et les morts. Le monde était ainsi et serait toujours. Tout le reste n’était que littérature. »

Lire la suite

[Chronique] Lady Helen – tome 1 : le club des mauvais jours d’Alison Goodman

lecture du moment
 –
« Helen savait qu’elle avait raison, car déchiffrer les expressions était son talent le plus remarquable. […] Les jeunes filles étaient censées peindre des écrans, chanter des romances avec sentiment et jouer du piano, et non percer à jour les masques de la bonne société. »

Lire la suite