[Chronique] Half bad – tome 1 : Traque blanche, de Sally Green

Half Bad
 –

« Le truc, c’est de s’en moquer. Se moquer de la douleur, du reste, de tout. L’indifférence, voilà la clé ; le seul truc à disposition, dans ce bled. Sauf que ce n’est pas un bled. En fait, c’est une cage, installé près d’un cottage coincé entre les collines, les arbres et le ciel.
– c’est une cage qui n’a qu’une clé. »

Lire la suite

[Chronique] La trilogie des Gemmes, tome 1 : Rouge Rubis, de Kerstin Gier

Rouge Roubis
 –

« Toute sa vie durant, Charlotte avait été longuement préparée à se débrouiller dans le passé. Elle n’avait jamais eu de temps pour le jeu, les copines, le shopping, le ciné ou les garçons. A la place, on lui avait donné des cours de danse, d’escrime, d’équitation, de langues et d’histoire. Depuis un an, elle partait en plus tous les mercredis après-midi avec lady Arista et tante Glenda pour ne rentrer que tard le soir. Elles appelaient ça : « cours de mystères ». Bien entendu, personne ne voulait nous en dire plus sur les mystères en questions. »

Lire la suite

[Chronique] Hazel Wood, de Melissa Albert

 HazelWood (1)
 –

« Tout le monde est censé être un mélange d’inné et d’acquis. Notre personnalité est forgée par des années de relations amicales, de disputes, de parents, de rêves et de choses faites trop jeune, ou qui n’auraient pas dû être entendues. Par des secrets gardés ou révélés, des regrets, des victoires et des fiertés refoulées. Un vaste tas de détritus compact qui devient ce qu’on appelle notre vie. »

Lire la suite

[Chronique] Grisha – tome 1 : les orphelins du Royaume, de Leigh Bardugo

lecture du moment
 –

« Je vis une vaste étendue de sable blanchi, un paysage mort parsemé d’épaves de navires et, au-dessus, une volée de volcras. Ils hurlaient de terreur, leurs horribles corps gris se tortillant dans le soleil. Voici sa vérité, me dis-je en plissant les yeux à cause de la lumière aveuglante. Ce qui se ressemble s’assemble. »

Lire la suite

[Chronique] Autopsie – tome 1 : White Chapel, par Kerri Maniscalco

20171008_143833 (1)

« J’aurais voulu rappeler à ces messieurs que leur mère adorée était une femme, elle aussi. Je ne voyais jamais les hommes s’activer, donner naissance aux habitants du monde, puis préparer le dîner avant de ranger la maison. Pour la plupart, ils étaient à l’agonie dès qu’ils avaient un rhume. »

Lire la suite