[Chronique] Celle qui a tous les dons de M.R. Carey

20191203_160551.jpg
 –

« Elle prend soin de demander à Mlle Justineau si on est dans une année bissextile, et c’est oui. Dès lors qu’elle le sait, le compte est bon.
Connaître la date, elle trouve ça rassurant, sans comprendre pourquoi. On dirait que ça lui donne un pouvoir secret – comme si elle contrôlait un petit bout du monde. 
»

Lire la suite

[Chronique] Show Stopper, de Hayley Barker

Show Stopper
 –

« Je ne sais pas pourquoi j’ai tellement envie de retourner au Cirque. Cet endroit me fait l’effet d’une drogue, à laquelle je suis devenu dépendant et qui m’intoxique »

Lire la suite

[Chronique] Rosewater, de Tade Thompson

Rosewater
 –

« Il est difficile d’expliquer ce qu’est un réceptif. Aucun présage ne l’a annoncé au moment de ma naissance, aucun phénomène naturel, aucun héraut. Je suis un enfant parfaitement normal avec cinq doigts, cinq orteils, des érythèmes fessiers, des croûtes de lait. »

Lire la suite

[Chronique] Les chroniques de St Mary’s – tome 1 : Un monde après l’autre, de Jodi Taylor

20190914_163706
 –

« Comme quoi, il suffit de baisser sa garde ne serait-ce qu’une seconde pour que le destin, le sort, l’histoire, appelez cela comme vous voulez, en profite pour venir pisser dans vos frites. »

Lire la suite

[Chronique] Underground Airlines, de Ben H. Winters

20190811_134020
 –

« Je triche. J’esquive, je danse, encore et toujours. Je me raconte des histoires, je prétends que je ne me souviens plus des noms, des détails, alors qu’en fait si. C’était vrai à l’époque et ça l’est toujours. Je me souviens de tous les noms. »

Lire la suite

[Chronique] Terminus, de Tom Sweterlitsch

20190804_161928
 –

« Il peut se produire des trucs comme ça dans un espace étroit, des farces quantiques. Le temps est ici comme de l’eau qui coule parfois vers le haut. Cet espace étroit peut très bien être le résultat d’une action qui n’a pas encore été effectuée. »

Lire la suite

[Chronique] Apocalypse Blues – tome 1 : la saison des ravages de Chloé Jo Bertrand

20190629_200841
 –

« Les frères ne sont pas faits pour être séparés. Il y a quelque chose de cosmique qui les attache ensemble, quelque chose de fragile, et de fort en même temps. Quand tu sépares deux frères, tu déséquilibres l’univers. Ça se passe juste sous les côtes, à la jonction de la cage thoracique. Ça ne s’enlève que par l’arrachement, la mutilation. Et ça ne guérit pas. Ça ne guérit jamais. »

Lire la suite