[Chronique] Peine-Ombre, d’Ariel Holzl

Peine Ombre
 
« Tout le monde connaissait Livianne à Blanc-Buis. Personne n’appréciait vraiment sa compagnie. Elle avait l’esprit trop vif, la langue trop bien pendue et l’œil trop noir. Ils savaient tous ce que cela signifiait. Livianne également. On ne pouvait rien lui cacher bien longtemps. »

[Chronique] Ordo d’Anthony Combrexelle #PLIB2021

 
Ordo

 

 

« Ton Imago te permet de te substituer aux regards, le mien de tordre les perceptions, chuchota t-il à son oreille… alors qu’il se trouvait en face d’elle, à plusieurs mètres de là. Je peux jouer avec tes sens, les tordre pour que tu sentes une odeur de brûlé à la place d’une rose, que tu manges une délicieuse mousse au chocolat constituée de tes excréments, que tu me vois où je ne suis pas, que tu entendes une voix qui n’est pas la mienne ou que tu te tires dessus en pensant que tu vises quelqu’un autre… »