[Chronique] Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy

 

20180706_212152.jpg
 –

« Elle ne pleurait jamais, dormait toute la journée, et dès la tombée de la nuit, ouvrait doucement ses grands yeux lunaires pour observer avec fascination tout ce qui l’entourait, comme si elle était capable de deviner les secrets cachés derrière chaque chose. »

Lire la suite

Publicités