[Chronique] Steam Sailors – tome 1 : L’Héliotrope, d’E.S. Green #PLIB2021

steam sailors
 
« Plus elle faisait leur connaissance, plus les pirates de L’Héliotrope la surprenaient. La plupart du temps, ils se montraient grossiers, orduriers et indélicats, mais ils étaient aussi des êtres complexes, des savants et des artistes émérites. Elle appelait ça le paradoxe du pirate. »

[Chronique] Les héritiers de Brisaine – tome 1 : La malédiction du Bois d’Ombres, de David Bry

les héritiers de brisaine
 
« Tu remplis la nuit de monstres et de cauchemars, constate le faune. Et tu la crains, je le devine. Mais moi, je la sais pleine de magie et de merveilleux. La nuit est mère de tous les rêves. De tous les espoirs. Alors, cesse d’en avoir peur. Tu y trouveras beaucoup, si tu as le courage d’y avancer. »

[Chronique] La Belgariade – Intégrale 2, de David Eddings

La Belgariade 2
 
« – Tu n’aurais pas dû faire si ouvertement étalage de tes dons, remarqua Belgarath. Les gens préfèrent ne pas croire à ce genre de chose. Une collection complète de vilaines petites émotions macèrent dans l’esprit humain et le moindre trait sortant de l’ordinaire est prétexte à châtiment. »

[Chronique] L’attrape-malheur – tome 1 : Entre la meule et les couteaux de Fabrice Hadjadj

l'attrape malheur

« Son amour a été trop de fois trahi pour qu’il puisse aimer ou regretter qui ou quoi que ce soit. Le dernier coup lui a fait si mal à l’âme que son âme en est comme anesthésiée, tombée dans une nuit où elle aurait perdu jusqu’au souvenir de la lumière. »

[Chronique] Magic Charly – tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard, d’Audrey Alwett

magic charly 2

« C’est très simple de savoir si on est intelligent ou si on est un imbécile. Il suffit de rencontrer une personnes qui l’est plus que soi. Si on est ravi à l’idée d’apprendre quelque chose à son contact, on est intelligent. En revanche si on cherche à rabaisser cette personne ou à l’humilier par pure jalousie, alors on est un crétin. C’est tout. »

[Chronique] La Belgariade – Intégrale 1, de David Eddings

La Belgariade
 
« Garion regarda le vieil homme dont les cheveux et la barbe blanche semblaient briller d’une lumière intérieure sous le soleil du matin.
– Comment ça fait de vivre éternellement, grand-père ? demanda-t-il.
– Je ne sais pas, répondit sire Loup. Je n’ai encore jamais vécu éternellement. »

[Chronique] Vilain chien, de Morgane Caussarieu

 –Vilain Chien

« Survivre seul. A tout juste dix ans. Un travail à temps plein, un travail d’adulte, et on ne l’y avait pas préparé. C’était arrivé du jour au lendemain. Comme si Mom, même si elle était restée, était aussi partie avec P’pa. qu’elle avait démissionnée de son poste de Maman. Qu’elle faisait juste semblant d’être encore là… »

Lire la suite