[Chronique] Le Regard, de Ken Liu

Le Regard

«Le petit nombre de personnes au courant des implants oculaires l’étonne. Les yeux ont un caractère si vulnérable, si essentiel à la perception du monde et de soi qu’on devient protecteur à leur égard : on hésite à les violer. Les lois sur les altérations oculaires sont les plus sévères. Avec le temps, les gens confondent « interdit » et « impossible ». »

[Chronique] American Elsewhere, de Robert Jackson Benett

American Elsewhere

« Pour l’heure, l’impensable a eu lieu : l’un d’eux est mort. Non, pire que ça : il a été assassiné. Comment une telle chose a-t-elle pu arriver ? Est-ce que la mer clapote dans le ciel ? Est-ce que les planètes se percutent ? Est-ce qu’on peut tenir les étoiles dans la paume de sa main ? Non, non. Par conséquent, ils ne peuvent pas mourir. »

[Chronique] Trouver l’enfant, de Rene Denfeld

trouver l'enfant
 
« Elle apprit que le monde était un lieu solitaire, car lorsqu’on pleurait personne ne venait. Elle apprit que le monde était un lieu incertain, car un moment on était quelqu’un, et l’instant suivant on atterrissait sur la tête, complètement étourdi, et on se réveillait dans un rêve. Elle apprit que le monde était un lieu redoutable, rempli de choses imaginaires, car c’était la seule façon d’expliquer ce qu’il s’était passé. »

[Chronique] Le cri, par Nicolas Beuglet

le-cri-889663-264-432
« Lors de ses études de psychologie criminelle, Sarah avait effectivement appris que l’établissement de Gaustad détenait le sinistre record d’Europe de lobotomies. Dans les années quarante, trois cents patients y en avaient subi une. À l’époque, on pensait que l’on pouvait soulager les personnes atteintes de schizophrénie, d’épilepsie ou de dépression en sectionnant une partie des fibres nerveuses de leur cerveau. »

Lire la suite