[Chronique] Comment le dire à la nuit, de Vincent Tassy #PLIB2019

20190223_143349

 –

« La mort le terrorisait. Il fallait vivre, même une vie à chercher des fleurs dans un ravin brûlé, une vie à creuser la cendre, pour y trouver des bourgeons fragiles, des instants avec Léopold ; il fallait vivre, absent à tout ce qui n’était pas lui, le cœur serré toujours, il fallait vivre. »

Lire la suite

[Chronique] Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy

 

20180706_212152.jpg
 –

« Elle ne pleurait jamais, dormait toute la journée, et dès la tombée de la nuit, ouvrait doucement ses grands yeux lunaires pour observer avec fascination tout ce qui l’entourait, comme si elle était capable de deviner les secrets cachés derrière chaque chose. »

Lire la suite