[Chronique] Chroniques des cinq trônes – tome 1 : Moitiés d’âme, d’Anthelme Hauchecorne #PLIB2020

 –

Moitiés d'âme.jpg

« Son regard rencontra celui de la Bête. Celle-ci ne possédait point de prunelles. Seulement deux puits ténébreux, au fond desquels brillaient de froides étoiles. Les yeux sont le miroir de l’âme, disait-on. Au fond des siens couvait la colère de Dame Hölle. »


 
9782354887117-475x500-1
Chroniques des cinq trônes – tome 1 : Moitiés d’âme
Auteur
: Anthelme Hauchecorne
Éditeur : Gulf stream
Genre : Fantasy
Date de parution : 10 octobre 2019
Nombre de pages : 521
Prix : 20 €
#ISBN9782354887117
Synopsis

MON avis

Moitiés d’âmes est le premier tome de la tétralogie composant Les Chroniques des cinq trônes et fait partie des vingt présélectionnés pour le PLIB 2020. 

Je tiens d’abord à souligner le magnifique travail d’édition effectué sur ce livre. Avec sa couverture semi-rigide, ses dorures, sa tranche imprimée et le travail intérieur avec notamment une très belle carte, l’objet est magnifique et participe grandement au succès du roman. 

Les chroniques des cinq trônes est un monde dans lequel l’Homme a pris le pouvoir sur les Faëes entraînant leur apparente disparition. Cependant, certaines influences faëes sont toujours présentes et vont fortement interagirent avec la troupe que l’on va suivre et notamment Liutgarde et son amant Rollon. 

J’ai beaucoup aimé le début du roman et l’introduction de l’univers. La mythologie autour des cinq trônes et le système de magie qui est particulier puisqu’il ne fonctionne qu’en duo sont particulièrement intrigants. Les saisons ont une importance majeure dans cet univers, puisque chaque saison influencera un type de magie et c’est bien sûr l’hiver correspondant à la magie des Faëes qui va être le plus éblouissant dans ce roman. On sent donc que l’auteur a peaufiné son univers et les parties qui le concerne sont pour moi les plus réussies. J’ai aimé en apprendre plus sur la mythologie autour des Faëes et l’écriture douce et élégante d’Anthelme Hauchecorne correspond bien à ce type de récit. Un récit de passé dans une atmosphère brumeuse, froide et mystérieuse.

Si j’ai donc trouvé que le récit des mythes et la construction de l’univers étaient bien réussis, j’ai malheureusement été moins convaincue par l’intrigue et le déroulé du présent. La narration est particulière et très distante de l’action. Il est difficile de se sentir concerné par l’intrigue puisqu’on nous conte une série d’évènements. Comme je le disais cela fonctionne très bien avec les mythes, mais pas pour le reste du récit Finalement, on observe l’intrigue de loin au lieu de la vivre en même temps que les personnages et de s’immerger de l’univers. Si j’étais complètement plongée dans le récit à son commencement, je m’en suis donc malheureusement peu à peu détachée au fil des pages. Ce constat est d’ailleurs accentué par les personnages qui sont, on peut le dire, plutôt insupportables. Rollon est complètement inconstant, il ne sait pas ce qu’il veut vraiment. En même temps, il ne veut pas faire de choix et finalement profite de la situation et des décisions des autres. Liutgarde est très fleur bleue et prête à tout par amour. Il est donc difficile d’être attachée aux personnages et le récit manque donc d’émotions. Finalement le personnage que j’ai préféré est celui de l’antagoniste (dont je tairais le nom pour ne pas spoiler) dont j’ai trouvé la personnalité plus complexe et intéressante (bien qu’agaçante aussi à certains moments). Finalement, j’ai été déçue que l’intrigue tourne avant tout sur des histoires de couple étant donné la richesse de l’univers le système magique qui est très peu exploité. Je m’attendais à une intrigue plus dense et plus profonde et plus en cohérence avec l’univers à la fois cruel et enchanteur.

Un autre point qui m’a fait sortir du récit est son côté très répétitif. On est ici dans un récit de voyage et les personnages ne cessent de changer de direction et de changer d’avis. Les allers-et-retours ne s’arrêtent jamais si bien qu’on a l’impression qu’ils n’arriveront jamais à leur destination finale. C’est donc l’ennui qui finit par s’installer au cours de cette lecture qui avait pourtant beaucoup de potentiel. Je pense finalement ne pas avoir eu la sensibilité adéquate pour vraiment apprécier ce roman, mais je ne doute pas qu’il trouvera son public, car il reste très bien écrit avec une atmosphère glacée et brumeuse bien retranscrite.


Conclusion


Moitiés d’âmes est roman qui fait la part belle à la mythologie Faëe et aux mystères brumeux de l’hiver. L’univers démontre une grande créativité et nous est présenté par une plume sensible et délicate qui met très bien en avant l’atmosphère mystérieuse, cruelle et glacée de cette saison. Malheureusement, la narration très détachée et les personnages plutôt antipathiques donnent la sensation de contempler l’intrigue de loin sans y être vraiment impliqué. De plus, le côté répétitif de l’intrigue et son manque de profondeur rendent le récit ennuyeux si on n’accroche pas à la sensibilité de l’univers et à la personnalité des personnages. 

avis mitigé

10 réflexions sur “[Chronique] Chroniques des cinq trônes – tome 1 : Moitiés d’âme, d’Anthelme Hauchecorne #PLIB2020

  1. Souffleuse de mots 22 janvier 2020 / 8 h 28 min

    Bonjour ! Ce livre est effectivement magnifiquement édité, et il me tente beaucoup !! Dommage que tu ai été déçue… Je suis étonné de ton avis (le premier que je lis vraiment concernant ce livre), je pensais que l’univers était très fantasy et beaucoup moins sentimental comme tu le décris. C’est bien dommage ! Mais j’ai hâte de me faire mon propre avis 🙂 Merci pour ton article !

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 23 janvier 2020 / 10 h 59 min

      Ah pourtant dans les jurées du PLIB, j’ai vu pas mal de gens déçus surtout pour la deuxième partie du roman. Mais c’est vrai que c’est très sentimental, on s’en doute un peu avec le résumé d’ailleurs… J’espère que tu l’apprécieras en tout cas 🙂

      J'aime

  2. Sabine C. 22 janvier 2020 / 11 h 30 min

    Merci beaucoup pour ta critique ! Si il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est quand un auteur te fait miroiter un monde super intéressant pour se limiter ensuite aux amourettes des personnages. C’est tellement limitant.

    Aimé par 1 personne

  3. OmbreBones 22 janvier 2020 / 16 h 44 min

    Les chroniques enthousiastes me donnaient envie de le lire mais j’hésite avdc la tienne c’est frustrant xD mais heureusement parce que je m’attendais vraiment à quelque chose de plus fantasy que ça. Faudrait quand même que j’essaie avant les votes des finalistes du plib. Merci pour ta chronique !

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 23 janvier 2020 / 10 h 56 min

      Ahah il ne te reste qu’une chose à faire : tenter ! C’est quand même bien fantasy avec la mythologie fae et le système de magie et je pense que l’auteur garde pas mal de choses pour les prochains tomes !

      Aimé par 1 personne

  4. plumesdelune 23 janvier 2020 / 13 h 53 min

    Je ne l’ai pas encore lu et je pense que si je le fais je vais plutôt pencher de ton avis donc ça me fait un peu peur :/ a voir s’il est selectionné pour la suite du plib
    Kin

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s