[Chronique] Celle qui devint le soleil, de Shelley Parker-Chan

Celle qui devint le soleil
« En cet instant terrible, elle sut ce que n’être destinée à « rien » voulait dire. Elle avait cru que cela revenait à être insignifiante ; qu’elle ne serait jamais personne, qu’elle ne ferait rien d’important. Mais ce n’était pas cela.
« Rien », c’était la mort. »

[Chronique] Thecel, de Léo Henry

Thecel
 –

« À certains égards, la folie froide du lieu rappelle à Moïra les ailes désertées du Palais de Thecel. Miryi en a la démesure et le chaos. Mais il y manque le mobilier et les miroirs, les rideaux aux fenêtres, il y manque les souvenirs de présences passées, les fantômes. L’île de Miryi est froide et géométrique, ses constructions pourraient être le fait de plissements de terrain, d’une pluie de météores, de caprices puérils d’une Puissance nouveau-née. »

Lire la suite

[Chronique] Les Noces de la renarde, de Floriane Soulas #PLIB2020

20191218_103837
 –

« Malgré la révélation tant attendue, elle ne pouvait s’empêcher de ressasser les dernières paroles de la vieille femme. Les noces de la renarde. Elle sentait qu’il y avait quelque chose dans ces quelques mots, un sens caché qui lui échappait. Quelque chose d’important dont elle ne faisait qu’effleurer la surface. »

Lire la suite