[Chronique] Le manuscrit inachevé, de Franck Thilliez

20190629_200810.jpg
 –

«  Un roman est un jeu d’illusions, tout est aussi vrai que faux, et l’histoire ne commence à exister qu’au moment où vous la lisez. »


 
le-manuscrit-inacheve-1195591
Le manuscrit inachevé
Auteur 
: Franck Thilliez
Éditeur : Pocket
Genre : Thriller
Date de parution : 3 mai 2018
Nombre de pages : 620
Prix : 8,60 €
Synospsis

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d’une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme qui conduisait n’était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d’un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu’il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l’horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c’est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d’une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

MON avis

Le manuscrit inachevé est un roman qui met en place plusieurs mises en abîme. Je vous laisse découvrir à la lecture les différents niveaux, mais dès la préface on comprend que l’on va lire le manuscrit d’un auteur à succès qui n’a pas été terminé avant la mort de celui-ci. Ainsi c’est son fils qui a tenté de percer le mystère de ce thriller et qui a rédigé la fin. À la lecture de ce prologue, le narrateur ne tarit pas d’éloge sur le roman à venir : « les thrillers de mon père faisaient trembler des centaines de milliers de lecteurs et je tenais entre les mains sans doute l’un de ses meilleurs romans« . Je ne sais pas si Franck Thilliez considère vraiment ce livre comme l’un de ses meilleurs romans (difficile d’oublier que ce sont ses mots qui sont prononcés à travers le narrateur), mais en tout cas en lisant ça, l’attente est forcément énorme et malheureusement pour moi, elle n’a pas vraiment été comblée. 

Première désillusion, le roman commence exactement comme un autre roman de Franck Thilliez (que je n’avais pas aimé en plus !). En soi, le début n’est pas mauvais et je n’aurais pas eu de problème si je n’avais pas lu le roman précédent, mais là j’avais l’impression de relire un thriller que j’avais déjà lu et ça m’a tout de suite coupé l’envie de continuer ma lecture. La fameuse scène quasiment identique ne dure pas, et le roman prend vite sa propre direction, mais je n’ai donc pas réussi à rentrer tout de suite dans l’histoire et c’est quand même dommage, j’attends un peu plus d’originalité de la part de cet auteur.

La suite de la lecture a été sans beaucoup de surprises, Franck Thilliez fait du Franck Thillier, aucun doute là-dessus, le style est fluide et dynamique. Il y a énormément de retournements de situation, d’intrigues qui s’entremêlent. Il n’y a pas à dire, on passe un bon moment, la lecture est extrêmement facile et pas prise de tête, les pages se tournent très vite et les mystères s’enchaînent. Le tout est très divertissant, mais malheureusement ça ne va pas beaucoup plus loin que ça. Le plus gros problème que j’ai eu avec ce roman est le style d’écriture. Il est vraiment extrêmement simple, trop simple à mon goût et surtout on reconnaît entre mille le style de Franck Thillier. Je rappelle qu’on est censé lire un roman d’un certain J-L, Traskman. C’est tout simplement impossible d’y croire tant on reconnaît le style de Franck Thilliez. Pour moi l’auteur n’a pas joué le jeu jusqu’au bout, il a pris le choix de la facilité en ne modifiant pas sa façon d’écrire de manière à ce qu’elle soit plus romancée et moins factuelle. On nous dit au début qu’on lit un roman, mais on a l’impression de lire un article de journal très factuel qui nous racontent une succession de faits donc c’est tout simplement impossible de croire à l’histoire et c’est dommage.

Le dénouement n’a pas vraiment arrangé les choses et à finit de me décevoir. Je n’ai pas du tout accroché à la révélation finale qui n’est pas du tout originale et beaucoup trop facile. J’ai l’impression que l’auteur a voulu faire un texte le plus alambiqué possible pour nous retourner le cerveau. Forcément réussir à faire un dénouement cohérent dans ces conditions est difficile donc l’auteur a choisi la voie de la facilité avec un procédé déjà connu depuis très longtemps. Et malgré ce procédé, tout n’est pas hyper cohérent dans l’histoire, mais pour une fois, on va dire que ce n’est pas le plus important. La fin nous laisse aussi sur un mystère dont la clé n’est pas très difficile à trouver. Personnellement, j’aimais bien la fin ouverte telle qu’elle était et j’ai été déçue en trouvant la solution. Pour moi, on n’avait pas besoin d’avoir la réponse à cette question et j’ai eu l’impression qu’on m’imposait un choix au lieu de laisser mon imagination travailler. Mais bon, pour ce dernier point, c’est très personnel et je sais que la majorité des gens n’aiment pas les fins ouvertes…

le manuscrit inachevé.png


Conclusion


Ce roman manque globalement d’originalité que ce soit le début qui commence comme un autre roman de l’auteur ou le dénouement qui est trop facile et déjà-vu. Le style trop simple et factuel très reconnaissable ne convient pas à l’intrigue qui est censée être le roman d’un auteur décédé et non pas un roman par Franck Thilliez ou une succession de faits racontés par un journaliste. Néanmoins, le style a l’avantage de rendre cette lecture très facile et rapide à lire. Si on cherche un roman pas prise de tête c’est donc pas mal, si on cherche de l’originalité et une intrigue qui tient la route et nous retourne le cerveau, on pourra sûrement trouver mieux. 

déception2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s