[Chronique] Les enfants d’Aliel – tomes 2 et 3, de Sara Schneider

les enfants d'aliel
 –
« Dans ces eaux-là, les bourrasques envoient de gigantesques coups de pied dans la coque. Si on ne tremble pas de froid, on est ébranlé jusque dans ses os par les chocs. La peur engourdit les marins aussi sûrement que la glace. Le bruit, d’abord, ressemble aux hurlements de mille écorchés vifs. Nulle cachette, pas même en fond de cale, ne vous épargne les cris du vent. »


les enfants d'aliel
Les enfants d’Aliel – tome 2 : Le cheval de feu
& tome 3 : Mâchoires d’écume
Autrice :
Sara Schneider
Éditeur : Le chien qui pense
Genre : Fantasy
Date de parution : 23 septembre 2019 (tome 2)
20 juin 2020 (tome 3)
Nombre de pages : 341 (tome 2)
372 (tome 3)
Acheter (tome 2)
Acheter (tome 3)
 
Synopsis du tome 2
Les Synalions se croient à l’abri au sein de la Horde des Vents Levés, chez les éleveurs de chevaux. Mais Orga veille et les feux de camp pourraient bientôt éclairer une autre danse que celle de la cérémonie du cheval de feu. Des guerriers durnachs tournent leurs armes contre leur propre peuple. La quête du dernier Synalion prend l’allure d’un galop effréné et le tumulte des émotions chahute la fragile cohésion du groupe. Si Irika s’embrase, Carson s’efface, Nouak se disperse et Lilas fait face à des décisions qui bouleversent ses principes. Qui d’autre qu’elle, parmi ses coéquipiers, le mercenaire Vionel ou son frère Jaz en fera les frais ?

MON avis

Un tome 2 qui nous emmène dans une nouvelle direction

Le deuxième tome des Enfants d’Aliel s’ouvre là où s’était arrêté le tome 1, juste après un résumé très bienvenu et très complet de ce dernier. On retrouve Lila, son frère et le reste de la troupe qui font un arrêt au sein de la Horde des Vents Levés. Ils vont découvrir leurs coutumes, notamment leur lien très fort avec les chevaux et leur fameuse cérémonie du cheval de feu. Mais les personnages vont devoir reprendre la route plus vite que prévu après avoir été piégés dans une sanglante bataille. 

Ce tome 2 démarre en douceur nous permettant de nous refamiliariser avec les personnages et l’univers de cette saga qui est assez complexe. Le début du tome est assez lent, il m’a fallu un peu de temps pour rentrer dans l’histoire (mais cela est dû au fait que j’ai laissé passer un peu trop de temps entre la lecture du tome 1 et du tome 2). J’ai été vraiment prise dans l’intrigue à partir du moment où les personnages reprennent la route et j’ai beaucoup aimé l’allure que prend alors le récit. À partir du la moitié du roman, les actions s’enchaînent et l’intrigue prend un tour vraiment haletant. J’ai particulièrement aimé les chapitres relatant le point de vue de Jaz. En effet, Lila et Jaz vont finir par être séparés dans ce tome et les chapitres suivront alors tour à tour le point de vue de la sœur accompagnée du reste de la troupe puis du frère. L’autrice a extrêmement bien géré le suspense qui entoure les aventures de Jaz. Le jeune garçon va se retrouver bien malgré lui mêlé à une histoire de meurtre et la tension va s’accentuer au fur et à mesure des chapitres. Les chapitres concernant Lila sont également très prenants et prennent aussi un tour plutôt inattendu. 

 De manière générale, j’ai trouvé ce tome 2 plus abouti que le premier. Du point de vue de l’écriture, j’ai ressenti une évolution très positive de la plume de l’autrice. J’ai trouvé son écriture est plus affirmée et plus fluide et cela se ressent même entre le début et la fin de ce deuxième tome, notamment dans les dialogues. Ce deuxième tome prend également un ton plus adulte qui m’a très agréablement surprise. Que ce soit dans l’écriture et dans l’intrigue, le roman gagne en maturité et je suis curieuse de savoir comment cela va encore évoluer dans la suite !

Et les choses sérieuses commencent dans le tome 3 !

Le tome 3 s’inscrit dans la continuité du deuxième et se construit de la même manière. Lila et Jaz sont toujours séparés et les chapitres alternent le point de vue des deux personnages qui continuent à affronter de terrible épreuves. Ce tome 3 nous emmène plus particulièrement en mer offrant une nouvelle ambiance au récit. On découvre enfin l’identité du dernier Synalion dans ce tome, et maintenant que tous les personnages sont réunis, la lutte contre Orga va pouvoir vraiment commencer ! 

Si le tome 2 reste mon préféré de la série pour l’instant, ce tome 3 a également été une bonne lecture qui confirme le fait que le récit prend un ton plus adulte et l’évolution très positive de la plume de l’autrice. Ce tome 3 a un rythme plus constant que les précédents. Si l’intrigue générale n’avance pas énormément et se concentre surtout sur la quête du dernier Synalion, le récit est rempli d’action et de péripéties. J’ai parfois eu peur que les personnages se sortent un peu trop facilement de certaines situations, mais bien au contraire l’autrice ne tombe absolument jamais dans ce genre de travers et les personnages se retrouvent face à de réelles difficultés. En plus des créatures d’Orga qui sont de plus en plus nombreuses et dangereuses, nos personnages affrontent ici des eaux glacés et déchaînées retranscrites avec tant de réalisme qu’on sentirait presque ce froid intense lors de la lecture.  

Vis-à-vis du tome 2, j’ai trouvé l’intrigue de ce tome un peu moins surprenante, même si certains rebondissements vont avoir de grosses conséquences sur la suite du récit. De plus, si j’ai apprécié découvrir la nouvelle Synalion, je reste un peu sur ma faim concernant sa personnalité que j’aurais aimé voir plus développée. Ce personnage découvre un monde totalement nouveau pour elle et elle ne m’a pas semblé énormément surprise par ce qui l’entoure. Néanmoins, la saga n’est pas finie et je ne doute pas que ce personnage sera plus développé dans la suite et nous réserve de belles surprises, notamment grâce à son don très intéressant. Une chose est sûre, on s’attache de plus en plus aux personnages au fil des pages et cela devient difficile de les laisser en si mauvaise posture après chaque tome !


Conclusion générale


Les tomes 2 et 3 des Enfants d’Aliel offrent une très belle évolution dans la saga. L’autrice semble très bien maîtriser son intrigue et sa plume évolue de manière très positive la rendant plus fluide et donnant un ton plus adulte au récit. De très nombreuses péripéties viennent agrémenter l’intrigue rendant le récit dynamique et mettant les personnages dans de grandes difficultés. Ainsi l’intrigue ne tombe jamais dans la facilité et certains rebondissements sont assez surprenants, notamment dans le deuxième tome. Chaque tome a une identité propre et une ambiance différente qui fait qu’on ne se lasse pas de cette histoire qui est très riche et loin d’avoir révélée tous ses secrets ! 

Bonne lecture

Une réflexion sur “[Chronique] Les enfants d’Aliel – tomes 2 et 3, de Sara Schneider

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s