[Chronique] Les enfants d’Aliel – tome 4 : Le porteur d’espoir, de Sara Schneider

les enfants d'aliel 4
 
« Étrange guerre que celle-ci, qui mêlait stratégie militaire et attaques sournoises, créatures monstrueuses et élégants faux-semblants. »


CVT_Les-enfants-dAliel-Tome-4--Le-porteur-despoir_4077
 
Les enfants d’Aliel – tome 4 : Le porteur d’espoir
Autrice :
Sara Schneider
Éditeur : Editions Le chien qui pense
Genre : Fantasy
Date de parution : 25 juin 2021
Nombre de pages : 372
Prix : 21 €
 
Synopsis
« Quand l’espoir est à genoux, la ténacité porte son flambeau. » Fait prisonnier, trimbalé, maltraité, Jaz s’accroche à ces mots, autant qu’à sa précieuse pierre, pour ne pas sombrer dans l’abattement. Quel intérêt représente-t-il pour les sbires d’Orga ? Et qui lui viendra en aide ? Ses alliés tombent les uns après les autres ! Sur qui peut-il encore compter ? Sa sœur, assurément. Lilas est désormais une guerrière accomplie, même si elle reste la proie de ses émotions. Une fragilité inquiétante pour Flynn, déconcertante pour Vionel, et qu’Orga ne manquera pas de considérer comme une faiblesse à exploiter.
 
MON avis
Les Enfants d’Aliel est une saga de fantasy prévue en 5 tomes. Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 ainsi que sur les tomes 2 et 3 sur le blog. Je remercie Sara Schneider pour m’avoir permis de lire la suite des aventures de Lilas, Jaz et les autres avec ce tome 4 qui est tout aussi réussi que les précédents.
 
Ce tome 4 reprend tout de suite après les évènements du tome 3. Lilas et son frère Jaz sont toujours séparés et ce dernier est encore particulièrement malmené dans ce début de tome 4. Comme dans le tome précédent, une partie du tome 4 alterne entre les points de vue de Lilas et de Jaz et, encore une fois, les passages concernant Jaz ont été mes favoris. Je trouve que ce personnage a la plus belle évolution du récit. S’il était très enfantin dans le premier tome, il a énormément gagné en maturité ainsi qu’en force et détermination. Toute l’intrigue qui tourne autour de ce personnage et de son étrange pierre qui lui confère des capacités extraordinaires est vraiment très plaisante à suivre et bien pensée. Finalement l’autrice réussit à placer sur un pied d’égalité ce personnage avec les synalions. Ainsi, alors qu’il ne faisait au départ que suivre sa sœur, il est devenu au fil du temps un personnage clé de l’intrigue qui a réellement son rôle à jouer dans le combat contre Orga.
 
Mais Jaz n’est pas le seul à connaître une franche évolution dans ce tome. Lilas a réussi à trouver la manière de se battre qui lui convient le mieux et elle évolue également dans son rapport aux autres, particulièrement avec Vionel puisque la romance naissante entre les deux personnages fait partie intégrante de ce tome. Les autres synalions ont également une forte évolution pas forcément de manière positive, mais je ne peux pas en dire plus, car ce quatrième tome réserve de grosses surprises et se termine même sur un énorme bouleversement. Finalement, l’évolution des personnages est vraiment l’un des points les plus marquants de ce tome et fait même partie des éléments décisifs de l’intrigue. L’autrice accorde vraiment du temps au développement la psychologie de tous ses personnages, ce qui nous permet de vraiment apprécier et comprendre leur évolution. 
 
J’avais l’impression au début de ce quatrième tome d’être confrontée à une sorte de volume de transition entre le milieu de la saga et son dénouement. Sara Schneider prend en effet un peu de temps pour rassembler les personnages et les emmener là où l’action doit se produire. Même si le récit est dynamique, le début m’a semblé être surtout de la mise en place, mais cela ne dure pas, puisque la deuxième moitié du roman nous emmène dans une bataille époustouflante qui fait réellement avancer l’intrigue principale. On ressent bien que la fin de la saga approche et pourtant Sara Schneider continue de nous surprendre avec de beaux retournements de situation qui donnent très envie de lire la suite ! 
 
Les personnages évoluent, sont mieux préparer au combat et enfin prêts à renverser l’influence et d’Orga, mais ils sont également plus que jamais dans une situation périlleuse voire dramatique. Le dernier tome s’annonce donc épique et je suis vraiment curieuse de savoir comment les personnages vont s’en sortir !

Conclusion


Le tome 4 des Enfants d’Aliel nous offre encore de très belles péripéties. Si le début de l’intrigue, qui prend du temps à se mettre en place, me faisait penser à un tome de transition, il n’en est rien en réalité. L’intrigue avance bel et bien et offre même une très belle évolution à l’ensemble des personnages. J’ai été particulièrement convaincue par l’évolution de Jaz qui prend une très belle place dans l’intrigue, mais les autres personnages évoluent aussi de manière surprenante ! Ce tome rempli d’action, de suspense et de rebondissements se termine sur une bataille épique qui montre que la fin de la saga approche, mais que de belles surprises nous attendent encore !
 
Bonne lecture  

Une réflexion sur “[Chronique] Les enfants d’Aliel – tome 4 : Le porteur d’espoir, de Sara Schneider

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s