[Chronique] Récits du Demi-Loup – tome 1 : Véridienne, de Chloé Chevalier

20180815_151349
 –

« Le temps se dérobe lentement, à Véridienne. Les journées semblent s’étaler à l’infini, mais à un moment on se retourne face aux jours écoulés, et on réalise qu’on a déjà vieilli. Notre enfance s’acheva dans un brouillard de rires et de disputes et soudainement nous eûmes seize ans, dix-sept ans et bientôt dix-huit ans. »


 
 couv6747058
Récits du Demi-Loup – tome 1 : Véridienne
Auteure
 : Chloé Chevalier
Éditeur
: Les moutons électriques
Date
 de parution : 21 août 2015
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 394
Prix :  10,90 €
Synopsis :
Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.
Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

MON avis

Ce roman nous plonge dans le Royaume du Demi-Loup, au milieu de ses coutumes, de ses intrigues politiques, de ses guerres et nous emmène surtout dans le cœur de ses princesses et de leurs proches grâce à un format un peu particulier.

Lettres, extraits de journaux intimes… c’est à travers eux que nous est conté l’histoire de cinq jeunes filles de l’enfance jusqu’au début de l’âge adulte. Appréhender le récit peut donc se révéler un peu chaotique au début. On découvre en très peu de pages de nombreux personnages et la situation géopolitique du Demi-Loup. On ne sait quasiment jamais qui parle au début de chaque extrait, on le découvre – ou le devine – pendant la lecture. C’est déroutant au début, car il y a énormément de prénoms et d’informations à retenir et qu’on peut vite être perdu, mais une fois qu’on a tout en tête, l’écriture de ce roman est si bien maîtrisée que ça ne pose plus aucun problème.

On suit donc deux princesses et cousines Malvane et Calvina, ainsi que leurs Suivantes Nersès, Cathelle et Lufthilde dans leurs chamailleries d’enfants puis dans leurs rivalités adolescentes. Les cinq jeunes filles ont toutes un caractère très différent. Je ne me suis pas vraiment attachée à l’une d’entre elles en particulier, c’est surtout leur lien très fort qui est intéressant et qui est le moteur du récit. L’univers en lui-même est un univers de fantasy médiéval assez classique, mais plus que les intrigues politiques (même si elles sont bien présentes), c’est avant tout les relations humaines qui sont mis en avant et j’ai trouvé ça vraiment original. Tout en restant classique, ce roman change vraiment de ce qu’on a l’habitude de lire en fantasy et l’auteur mène brillamment son récit avec une belle plume et une construction très efficace. 

Les jeux de pouvoir entre les cinq jeunes filles est captivant et leur relation est très touchante, car on la voit grandir et évoluer petit à petit, toujours de manière très cohérente. Ce n’est pas un roman d’action, l’univers n’est pas encore très approfondi dans ce premier tome et certains évènements peuvent paraître plutôt futiles ! Mais c’est justement ce qui fait son charme et on se prend facilement au jeu. Plus les jeunes filles grandissent, plus elles se démarquent et aucune n’est laissée de côté. Plus on avance dans le récit et plus on prend conscience, en même temps que les princesses et leurs suivantes, de l’ampleur de l’univers et on commence doucement à s’ouvrir à lui. Cela promet de très belles choses pour les prochains tomes puisque l’univers ne demande qu’à s’étoffer.

J’ai aimé les rebondissements que nous apportent l’intrigue, ils ne sont pas prévisibles et certains m’ont fait beaucoup réfléchir. Enfin, la fin donne envie de se jeter sans attendre sur le second tome, je regrette presque d’avoir acheté le premier tome en poche, car c’est le seul à être sorti dans ce format et que je vais donc de voir attendre pas mal de temps pour lire la suite !

Conclusion 

Véridienne est un roman à la narration très originale qui met l’accent sur les relations humaines de manière très juste, le tout dans un univers qui est loin d’avoir révélé tous ses secrets ! Une excellente lecture qui frôle le coup de cœur ! 

TB lecture

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Récits du Demi-Loup – tome 1 : Véridienne, de Chloé Chevalier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s