[Chronique] Le rempart sud – tome 2 : Autorité de Jeff Vandermeer

IMG_20190422_170144_334.jpg
 –

« Mais Control préférait ne penser à elle, ni comme patience, ni comme grâce. Il préférait penser à elle comme à une abstraction, sinon une obstruction. »


 
couv118601
Le Rempart Sud – tome 2 : Autorité
Auteur : Jeff Vandermeer
Traducteur : Gilles Goullet

Éditeur : Au dible vauvert / Le livre de poche
Genre : Science-fiction
Date de parution : 5 octobre 2017
Nombre de pages : 399
Prix : 7.90 € (poche)
Synospsis

Cela fait maintenant trente années que l’on tente de percer les mystères de la Zone X, ceinturée par une frontière invisible, où tout signe de civilisation a disparu. Douze expéditions, toutes tragiquement inutiles, ont été supervisées par un organisme gouvernemental tellement secret qu’il en est quasi oublié : le Rempart Sud. Fraîchement nommé à sa tête, John Rodriguez, dit Control, hérite d’une équipe méfiante et désespérée, d’une masse de questions, de notes secrètes et d’heures d’enregistrement étrangement anxiogènes. Dans Autorité, les questions d’Annihilation trouvent des réponses. Loin d’être rassurantes…

MON avis

Pour le premier tome de cette saga, j’avais fait une chronique un peu particulière puisqu’il s’agissait d’une comparaison du livre et du film sorti sur Netflix (chronique à retrouver ici). Je reviens à une chronique plus traditionnelle pour le deuxième tome de cette trilogie en passe de devenir l’une de mes saga favorite !

Je repoussais la lecture de ce roman, car j’avais peur qu’il ne soit pas à la hauteur du premier, mais finalement même si je l’ai trouvé un peu moins bon, j’ai quand même adoré ma lecture. Dès les premières pages mes doutes ont été balayés en retrouvant l’écriture si particulière de Jeff Vandermeer. Il a vraiment un style très reconnaissable, rempli de jeux de mots et de mystères. Son style est très factuel, il passe d’une chose à l’autre sans forcément de connexion et c’est un vrai plaisir d’essayer de suivre son cheminement de pensée. Difficile donc d’apprécier ce roman et de ne pas s’ennuyer en étant « passif », mais tous les lecteurs actifs qui aiment les plumes mystérieuses qui nous emmènent aux frontières du réel devraient trouver leur compte !

Ce deuxième tome de la trilogie est extrêmement différent du premier. Là où Annihilation nous emmenait à l’intérieur de la zone X au côté de la journaliste, Autorité nous ramène dans le centre de recherche qui gère les expéditions. C’est là qu’on découvre Control, nouvellement nommé directeur du rempart sud et qu’on va suivre dans son enquête pour découvrir les mystères de la zone X. C’est très intéressant de voir l’envers du décor, d’en apprendre plus sur les expéditions précédentes et sur le devenir de la biologiste. Mais, même si comme Control on veut percer les secrets de la zone X, ce roman nous apporte plus de mystères que de véritables réponses ! Cependant, cela ne m’a pas vraiment frustrée tant j’ai été passionnée par ce roman. Entre espionnage, personnages au bord de la folie et manipulation, ce roman ne laisse aucun répit. Jeff Vandermeer joue à la perfection avec la réalité et plus le roman avance plus l’ambiance devient étrange et oppressante jusqu’à qu’on ne sache plus qui/quoi croire. On est piégé comme Control dans une sorte de huis-clos dans lequel les évènements deviennent de plus en plus dérangeants. Il est difficile de cerner les personnages (mis à part Control) qui ne semblent pas être dans leur état normal et on sent que tout peut basculer d’un moment à un autre…

L’ambiance de ce roman est donc un gros point fort et, même si l’histoire m’a passionnée, il se passe finalement assez peu de choses au niveau de l’avancée de l’intrigue dans ce tome. Cependant, il était à mon sens indispensable pour nous présenter certains personnages et nous faire comprendre certains éléments avant de nous ramener dans la zone X. Ne vous attendez donc pas à une semi-résolution de l’intrigue dans ce tome, ça n’arrive pas. J’ai même du mal à imaginer comment Jeff Vandermeer réussira à trouver une conclusion à cette saga en seulement un tome, mais je lui fais entièrement confiance pour nous réserver un tome 3 encore meilleur que les deux précédents, tant on sent qu’il maîtrise son intrigue ! Par contre, n’attendez pas trop pour lire les différents tomes sous peine d’oublier des évènements importants. J’ai mis un an à lire ce tome 2 et j’ai eu un peu de mal à me remettre dans l’histoire.

autorité.png


Conclusion


Jeff Vandermeer réussit le pari de faire de ce deuxième tome un roman aussi passionnant que le premier. On sent que l’auteur maîtrise entièrement son intrigue et qu’il s’amuse à tromper le lecteur en jouant sur la notion de réalité. L’ambiance devient de plus en plus oppressante jusqu’au dénouement qui ne répond pas à beaucoup de questions, mais qui promet un troisième tome grandiose ! 

coup de coeur2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s