[Chronique] Meg Corbyn – tome 1 : Lettres écarlates, d’Anne Bishop

 
 –

meg corbyn

« Que l’on vous batte ou vous dorlote, que l’on vous nourrisse de la meilleure cuisine qui soit ou qu’on vous laisse mourir de faim, que vous viviez dans la crasse ou la propreté la plus étincelante, une cage reste une cage. »


couv10328950
 
Meg Corbyn – tome 1 : Lettres écarlates
Autrice :
Anne Bishop
Traductrice : Sophie Barthélémy
Éditeur : Milady
Genre : Bit Lit
Date de parution : 24 octobre 2014
Nombre de pages : 644
Prix : 8,20 €
Acheter
 
Synopsis
Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

MON avis

Ce roman est resté très longtemps dans ma pile ayant quelques a priori sur le genre de la bit lit (urban fantasy ?) et ayant surtout peur de la romance qui semble inhérente à ce genre. Et pourtant, point de romance dans ce premier tome, et si j’avais su qu’un univers si original y était déployé, je l’aurais lu depuis très longtemps !

Car on peut le dire, Meg Corbyn a été un coup de cœur totalement inattendu. J’ai été happé dès les premières pages par cet univers qui s’est révélé être bien plus fouillé que ce que je l’imaginais. On découvre une jeune femme, nommée Meg Corbyn (bien que ça semble être un nom d’emprunt) qui fuit quelque chose d’assez mystérieux. Elle se retrouve dans une zone de non-droit pour les humains, habitée par diverses créatures capables de prendre une apparence humaine Cette zone nommée l’enclos ressemble à une ville classique avec des commerces (dont une librairie !), des logements, mais possèdent ses propres règles… Certaines zones et commerces sont accessibles aux humains et des relations complexes se jouent entre les habitants de l’enclos et le monde extérieur. Sous la plume d’Anne Bishop, tout cet univers prend une dimension fascinante. L’autrice prend le temps de développer les codes de l’enclos, sa géographie (une carte de l’enclos et de ses différents commerces est d’ailleurs disponible en début de roman), le tout avec beaucoup de détails qui nous immergent complètement dans le récit. On découvre tout de l’enclos en même temps que le personnage principal et le roman est narré de telle manière à ce qu’on ait l’impression de vivre à l’intérieur en compagnie des personnages. Au fil du récit, on a la sensation de retrouver une vieille bande d’amis en ouvrant ce livre, le rendant extrêmement addictif et agréable à lire. 

La narration est également particulière puisque l’autrice s’attarde sur énormément de détails qui paraîtraient insignifiant dans n’importe quel autre roman. Elle nous conte finalement la vie de Meg Corbyn dans l’enclos, la manière dont elle va tisser des liens des habitants et ses journées de travail assez répétitives. C’est finalement un récit de vie quotidienne sans énormément d’action et c’est étonnamment intéressant. Il faut dire que l’autrice déploie autour de tout ça un univers extrêmement riche et surtout des personnages profonds et complexes. Les interactions et les liens entre les personnages sont savamment construits de manière à ce qu’on s’attache très facilement aux personnages. Le personnage de Meg Corbyn notamment est très loin des héroïnes badass assez clichés que je m’attendais à retrouver dans ce genre de récit. Au contraire, c’est une jeune femme simple, assez naïve et innocente à la personnalité extrêmement réaliste. Ce personnage se démarque surtout par sa profonde bonté et on peut facilement s’identifier à elle. Les autres personnages sont tout aussi bien construits et très diversifiés. Anne Bishop met en scène toutes sortes de créatures dont certaines assez originales que je vous laisse découvrir. Tous les personnages sont extrêmement attachants et, même s’ils sont nombreux, ils ont tous une personnalité distincte qui les rend facilement distinguable les uns des autres. 

D’un point de vue de l’intrigue, comme je l’ai mentionné, il y a peu d’action, mais chaque journée passée en compagnie de Meg Corbyn est passionnante. Anna Bishop a trouvé un très bon équilibre entre développement des personnages et des enjeux et avancement de l’intrigue rendant le récit étonnement réaliste. Des petits rebondissements vont venir ponctuer les journées de Meg Corbyn rendant le récit très dynamique et entretenant toujours pas mal de suspense sur le futur de l’intrigue. Les enjeux sont également très bien posés et sont assez nombreux pour rendre l’intrigue complexe et entretenir une certaine tension qui rend le récit palpitant. Finalement si ce premier tome sert surtout à poser les bases de cet univers comportant 5 tomes en tout, il est extrêmement réussi tant au niveau de l’univers, de la narration que des personnages et donne extrêmement envie de découvrir la suite ! 


Conclusion


Le premier tome de Meg Corbyn a été un coup de cœur totalement inattendu. L’univers construit par l’autrice est riche et recherché, elle met en scène toutes sortes de créatures fantastiques assez originales et développe de nombreux codes propres à cet univers, le rendant assez complexe. Les personnages principaux et secondaires sont particulièrement bien construits et réalistes. C’est un plaisir de suivre un personnage aussi doux que Meg Corbyn dans cette intrigue palpitante et bourrée de détails de la vie quotidienne nous donnant l’impression de vivre nous aussi dans l’enclos en compagnie des personnages. 

coup de coeur2

→ D’autres avis : TachanAlice NeverlandLes lectures de MariejulietLa couleur des motsMavilylyGalleaneLe repaire des livres – ?

5 réflexions sur “[Chronique] Meg Corbyn – tome 1 : Lettres écarlates, d’Anne Bishop

  1. cassie 19 septembre 2020 / 9 h 24 min

    cela fut aussi pour moi une excellente lecture, je pense que la suite te plaira tout autant!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s