[Chronique] La princesse au visage de nuit, de David Bry #PLIB2021

la princesse au visage de nuit
 –

« Un dernier jour ici, comme le lui a promis Anne avant de le laisser au portail. Après il repartira sur Paris, oubliera tout, tout, même la lettre déposée devant la porte et qui lui dit : Souviens-toi. »


couv38084966
La princesse au visage de nuit
Auteur :
David Bry
Éditeur : L’homme sans nom
Illustration : François-Xavier Pavion
Genre : Fantastique
Date de parution : 8 octobre 2020
Nombre de pages : 280
Prix : 19,90 €
Acheter
#ISBN9782918541721
Synopsis
Dans les bois vit la princesse au visage de nuit ; ses yeux sont des étoiles et ses cheveux l’obscur.
Hugo, enfant violenté par ses parents, s’est enfui avec ses amis dans la forêt, à la recherche de la princesse au visage de nuit, qui exaucerait les vœux des enfants malheureux… Il est ressorti du bois seul et sans souvenirs, et a été placé dans une famille d’accueil.
Vingt ans plus tard, alors qu’il a tout fait pour oublier son enfance, Hugo apprend la mort de ses parents. Mais, de retour dans le village de son enfance, il découvre que ses parents auraient été assassinés, et d’étranges événements se produisent. La petite voiture de son enfance réapparaît comme par magie. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois. Les orages soufflent des prénoms dans le vent.

MON avis

J’avais été subjuguée par Que passe l’hiver, également édité aux éditions de l’homme sans nom, qui fait désormais partie de mes romans incontournables que je ne cesserai pas de conseiller. Je remercie donc les éditions de l’homme sans nom pour m’avoir fait parvenir le nouveau roman de David Bry, La princesse au visage de nuit. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour me séduire qu’un titre et une couverture pareille et malgré mes attentes assez élevées le contenu ne m’a pas déçue non plus.

Un roman immersif dès les premières pages

David Bry c’est avant tout une plume magnifique. Je pense que l’auteur pourrait réussir à nous immerger dans n’importe quelle histoire et à transformer le récit le plus banal en véritable expérience de lecture. Ainsi l’auteur construit toujours ses intrigues de manière très intelligente, nous permettant de rentrer dans ses univers dès les premières pages et La princesse au visage de nuit n’échappe pas à cela. On suit ici le personnage d’Hugo qui doit retourner dans le village de son enfance suite au décès soudain de ses parents. Cet évènement l’oblige à se remémorer les tragiques évènements qui s’y sont déroulés 20 ans plus tôt. Mais la vieille légende de la princesse au visage de nuit plane sur le village et laisse penser qu’il pourrait y avoir un lien entre les évènements du passé et du présent.

Le récit s’articule comme un compte à rebours jusqu’au solstice d’été. Il débute ainsi 10 jours avant la date fatidique, ce qui le rend tout simplement haletant. Je vous laisse découvrir à quoi correspond la date du solstice d’été, mais je peux vous affirmer qu’on ne pense qu’à une chose à la lecture du roman : arriver le plus vite possible à cette date pour enfin savoir ce qu’il s’est passé 20 ans plus tôt et connaître les secrets de la fameuse princesse au visage de nuit. David Bry joue extrêmement bien avec le suspense de son intrigue, nous offrant dans chaque chapitre une nouvelle pièce d’un puzzle complexe qui mêle secrets de famille et légende oubliée. Le roman flirte également entre enquête policière et fantastique, si bien qu’on ne sait pas vraiment où se situer avant la fin, mais cela rend l’atmosphère du récit extrêmement immersive. L’auteur joue ainsi énormément sur l’ambiance rendant la lecture de ce roman parfaite pour la période d’Halloween. Les évènements mystérieux s’enchaînent et le décor de ce petit village isolé près d’une immense forêt dans laquelle volètent d’étranges lucioles fait frissonner.

Une ode à la vie et à l’amitié

Si l’ambiance et l’atmosphère du récit sont extrêmement soignées et nous immergent dès les premières lignes, l’intrigue est également très réussie nous offrant de très beaux personnages et de belles thématiques. Les personnages de ce roman sont très humains. L’auteur nous offre une belle diversité dans ces personnages et ne cherchent pas à les rendre parfaits. Chaque personnage a ses failles et les relations qui les unit sont très justes. J’ai trouvé les dialogues particulièrement percutants tant ils sont réalistes. Souvent, je trouve les dialogues un peu trop « romancés » et pas forcément cohérents avec une discussion qui aurait réellement lieu, mais ce n’est pas le cas ici. Les personnages ont tous leur manière de parler et on ressent dans leurs dialogues tout un passé qu’ils ont en commun et qui s’est produit avant l’action du roman. On a ainsi réellement d’arriver à un instant T de la vie de ces personnages et de partager avec eux ces quelques évènements, ce qui les rend très attachants. L’amitié a ainsi une grande place dans le récit et j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur nous parle de ces amitiés qu’elles soient passées ou présentes.

À travers cette histoire teintée de fantastique, l’auteur nous offre également une très belle ode à la vie, et ce, malgré les difficultés. L’auteur aborde ainsi la manière de se construire lorsque l’on a connu de terribles traumatismes étant enfant. Il montre de manière très poétique que certains échouent sur le chemin qui mène à l’âge adulte tandis que d’autres font des choix différents et trouvent une manière d’avancer malgré le passé. L’auteur traite ces thématiques de manière profonde et très originale. Certains éléments de l’intrigue sont parfois prévisibles et je peux donc comprendre que certains lecteurs puissent être un peu déçus du dénouement attendant peut-être un plus gros twist final. Personnellement, je l’ai au contraire trouvé très beau, offrant de la lumière dans cette obscurité et mettant en avant ces belles valeurs d’amitié. Acceptation, renoncement, mélancolie sont les maîtres-mots de ce roman que je ne peux que vous conseiller !


Conclusion


La princesse au visage de nuit est un roman construit avec beaucoup d’intelligence et de finesse. L’intrigue s’articule autour d’un compte à rebours le rendant addictif et extrêmement dynamique. L’auteur réussit à nous immerger dès les premières pages grâce à son intrigue mystérieuse mêlant enquête policière et fantastique et à son atmosphère un peu frissonnante mettant en scène un village perdu près d’une étrange forêt où de vieilles légendes refont surface. L’intrigue est extrêmement prenante grâce aux indices laissés par l’auteur à la manière d’un puzzle et aux personnages dont les relations sont touchantes et réalistes. Mais cette histoire aborde surtout des thématiques difficiles liées à des enfances brisées et aux difficultés de se reconstruire après de telles épreuves. Le dénouement nous offre des notes d’espoir faisant de ce roman une magnifique ode à la vie et à l’amitié malgré toutes les difficultés.

petit coup de coeur

D’autres avis : SaiwhisperDup (book en stock) – YuyineL’ours inculteCélindanaé – ?

11 réflexions sur “[Chronique] La princesse au visage de nuit, de David Bry #PLIB2021

  1. lespagesquitournent 6 novembre 2020 / 9 h 02 min

    Je n’ai pas ressenti un petit coup de coeur, mais comme toi, j’ai adoré l’ambiance immersive et bien gérée. La plume de David Bry est efficace et fluide. J’ai également aimé les belles valeurs mises en avant, comme l’amitié dont tu fais mention dans ta critique. Une chouette oeuvre ! ❤

    Aimé par 1 personne

  2. tampopo24 6 novembre 2020 / 12 h 34 min

    Très belle chronique ! Je ne l’aurais pas lu, tu m’aurais donné très envie.
    Comme toi, j’ai aimé l’ambiance, ka gestion du rythme, et les thèmes de l’amitié et de la reconstruction.

    Aimé par 1 personne

  3. OmbreBones 6 novembre 2020 / 18 h 22 min

    Il faudra que je le lise, j’ai adoré chaque roman de l’auteur donc il n’y a aucune raison pour que celui ci fasse exception :3 ta chronique le confirme !

    Aimé par 1 personne

  4. Les Fantasy d'Amanda 10 novembre 2020 / 21 h 44 min

    Très belle chronique 😉 ! Je rejoins complètement sur les valeurs que l’auteur a souhaité transmettre, notamment celle de l’amitié 🙂.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s