[Chronique] Rouille de Floriane Soulas #PLIB2019

rouille.jpg
 –

« Il dépassa plusieurs croisements et s’enfonça plus profondément dans les entrailles de la ville. La lampe jetait des ombres effrayantes autour de lui, mais il ne craignait pas ces mirages sombres. Il était la personne la plus à craindre dans ces tunnels, il en était conscient. »


 
couv3685593
Rouille
Autrice
 : Floriane Soulas
Éditeur : Scrinéo
Genre : Science-fiction / Steamunk
Date de parution : 16/05/2018
Nombre de pages : 384
Prix : 16.90 €
#ISBN9782367406060

Synospsis

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

MON avis

Rouille est le premier roman de Floriane Soulas, youtubeuse connue sous le pseudo de Sailor Flo

Rouille est l’un des romans steampunk avec l’univers le plus abouti que j’ai pu lire. J’ai adoré redécouvrir Paris sous un nouveau jour, dans une ambiance assez malsaine, sale et dégageant une aura dangereuse. On sent que le mal est tapis dans l’ombre et on se demande d’où il va surgir. Le côté steampunk est très bien exploité avec ses animaux mécaniques et ses aéronefs. On sent la part scientifique de l’autrice, car son univers est peaufiné dans les moindres détails et l’aspect technologique et scientifique n’est pas oublié, bien au contraire, il est extrêmement bien mis en avant de manière originale et abordable ! L’univers aurait pu être exploité encore plus, notamment le côté sale et violent qui restait assez soft, sûrement pour rester dans les codes du young adult (mais moi j’aime casser les codes !). 

Concernant l’écriture, j’ai été assez surprise par les répétitions au début du roman. J’avais l’impression que des bouts de texte avaient été coupés et que des mots se retrouvaient donc répétés alors qu’ils n’auraient pas dû l’être. Mais finalement, on s’y habitue assez vite et j’ai eu l’impression que cet aspect s’estompait au fil de la lecture. Mis à part ces petites répétitions, j’ai repéré également quelques coquilles et des soucis de mise en page notamment dans les dialogues dans lesquels il était parfois difficile de savoir quel personnage parlait. Je pense donc qu’une relecture de plus n’aurait pas été de trop. C’est assez dommage, car le style d’écriture en lui-même est vraiment bon, assez travaillé, très fluide et surtout très visuel. Grâce à la plume de Floriane Soulas, on a aucune difficulté à s’imaginer le Paris steampunk dans lequel gravitent les personnages ! 

L’aspect que j’ai le plus aimé dans ce roman est le fait qu’il se déroule principalement dans une maison close. C’est un milieu que je vois très peu dans les romans et qui pourtant peut être la base d’une multitude d’intrigues passionnantes ! Et j’ai vraiment beaucoup aimé la manière dont l’autrice a traité cet univers. Elle ne s’est pas censurée, on suit l’héroïne, Violante, dans son quotidien et avec tout ce que ça implique : les clients, les drogues, son rapport avec les autres prostituées et avec ses supérieurs, le côté médical… Alors tout n’est pas très crédible dans le comportement de Violante qui prend énormément de liberté et qui parle sur un ton qui ne correspond pas vraiment à son statut, mais je n’ai pas trouvé ça si gênant que ça. Je ne peux pas dire que ça ne m’a pas dérangée du tout, mais je me suis prise au jeu de l’ambiance et de la double enquête : celle sur l’identité de Violante et sur d’étranges disparitions dans Paris et finalement j’ai laissé de côté ces petits défauts. On sent que ces partis pris sont là pour faire avancer l’intrigue et je comprends que ça puisse bloquer certains (moi la première d’habitude), mais là pour un premier roman, je pense qu’on peut pardonner cela ! 

Comme je le disais, j’ai beaucoup aimé la double enquête qui finit bien entendu par se rejoindre, même si j’ai été assez surprise de sa prévisibilité. On connaît très vite l’identité du « méchant » de l’histoire et je pensais qu’il y aura un retournement de situation qui complexifierait la situation. Finalement non, la fin ne nous apporte aucune surprise et la grande révélation est plutôt déjà vue, mais ça n’empêche pas de passer un bon moment de lecture, grâce à l’univers, à l’ambiance et aux personnages très sympathiques et attachants ! Comme je le disais, les personnages ne sont pas forcément hyper crédibles vis à vis de l’univers, mais je ne sais pas pourquoi je les ai beaucoup appréciés et j’ai beaucoup aimé les suivre et m’inquiéter pour eux ! 

Conclusion 

La grande force de ce roman est son atmosphère steampunk extrêmement bien peaufiné et son ambiance sombre et glauque. Le sujet de la maison close qui sert de base à l’intrigue est très bien exploité et la double enquête est prenante même si un peu trop prévisible. Le principal défaut de ce roman repose dans la construction des personnages qui manquent de crédibilité, mais qui restent sympathiques et attachants ! 

tb lecture

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Rouille de Floriane Soulas #PLIB2019

  1. Angelilie 23 mars 2019 / 18 h 06 min

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s