[Chronique] Magic Charly – tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard, d’Audrey Alwett

magic charly 2

« C’est très simple de savoir si on est intelligent ou si on est un imbécile. Il suffit de rencontrer une personnes qui l’est plus que soi. Si on est ravi à l’idée d’apprendre quelque chose à son contact, on est intelligent. En revanche si on cherche à rabaisser cette personne ou à l’humilier par pure jalousie, alors on est un crétin. C’est tout. »


couv12753163
 
Magic Charly – tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard
Autrice :
Audrey Alwett
Illustration : Stan Manoukian
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantasy
Date de parution  : 4 février 2021
Nombre de pages : 524
Prix : 17,50 €
 
Synopsis
Petits poissards, croquemitaine, poulpiquets, course folle de citrolles… Retrouvez le monde ensorcelant de Magic Charly !
Saint-Fouettard ! C’est dans cette sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés que sont envoyés Charly et Sapotille. Alors que des forces malfaisantes œuvrent pour prendre le contrôle de la magie, les deux amis sont plus que jamais déterminés à agir. Mais comment lutter quand on n’a aucun sortilège sous la main ?
 

MON avis

Après mon gros coup de cœur pour Les poisons de Katharz d’Audrey Alwett, je me suis jetée sur la nouvelle trilogie jeunesse de l’autrice, Magic Charly. Si le premier tome avait déjà été une très bonne lecture, ce deuxième tome est encore meilleur et est même un véritable coup de cœur.

Un tome 2 bien loin d’un tome de transition…

Le tome 2 reprend juste après les évènements du premier tome qui vont conduire Charly et Sapotille tout droit vers Saint-Fouettard, cet institut à la sinistre réputation où sont envoyés les jeunes magiciers délinquants. Ce deuxième tome se déroule donc en grande partie à Saint-Fouettard où l’on va découvrir de nouveaux personnages ainsi que son directeur haut en couleur toujours accompagné de trois petites créatures appelées « rumeurs ». Mais leur envoi à Saint-Fouettard signifie la fin des rêves pour Charly et Sapotille qui vont devoir redoubler d’ingéniosité pour sauver leur avenir ainsi que celui de la Grand-mère de Charly et de maître Lin… 

C’est un vrai plaisir de retourner dans l’univers sucré et coloré de Magic Charly. Ce deuxième tome se déroule intégralement dans la ville des magiciers Thadam et dans l’institut Saint-Fouettard, ce qui permet à Audrey Alwett d’énormément étoffer son univers et de nous montrer toute son inventivité. Bien loin d’un deuxième tome de transition, Bienvenue à Saint-Fouettard, apporte énormément à l’intrigue et à l’univers et nous offre un récit sans temps mort où l’on passe du rire aux larmes. On retrouve les notes d’humour comme sait si bien le faire Audrey Alwett et on peut même dire que ce deuxième tome est tout simplement hilarant. Mais derrière l’humour se cachent également des enjeux très forts, d’autant plus pour des personnages aussi jeunes, et le roman nous offre des scènes avec une forte tension qui grandit de pages en pages. De plus, Audrey Alwett gère énormément bien le suspense de son intrigue, les personnages sont si haut en couleur et imprévisibles qu’on ne sait jamais vraiment où ils vont nous emmener et les idées farfelues qu’ils vont avoir. Ce deuxième tome possède ainsi un très bon dosage entre humour, tension et suspense offrant un mélange détonnant ! 

…Et bien plus qu’un simple divertissement

Ce roman est également écrit avec une plume délicieuse, pleine d’humour, d’inventivité et d’intelligence. Rien n’est laissé au hasard par l’autrice et le roman possède ainsi différents niveaux de lecture. Cette trilogie, plutôt orientée jeunesse de prime abord, est donc également très intéressante à lire pour des adultes qui y trouveront une réflexion assez profonde et de nombreuses métaphores sans perdre pour autant le côté extrêmement divertissant du récit. L’autrice aborde également de nombreuses thématiques et fait passer de nombreux messages dans ce deuxième tome et particulièrement des messages de tolérance. On retrouve une grande diversité dans les personnages de ce roman, notamment avec les personnages principaux Charly et Sapotille qui font partie d’une minorité. De plus, l’autrice réussit à aborder ces thématiques de manière naturelle et sans aucune maladresse. Elles sont extrêmement bien intégrées au récit, car les messages sont montrés dans les actes des personnages plutôt qu’énoncés ce qui les rend percutants sans jamais en faire trop. De manière générale, les personnages sont très bien construits et possèdent tous des traits de caractère très différents les uns des autres les rendant vraiment attachants. Je suis personnellement un peu moins fan du personnage de June, mais c’est un avis personnel et chaque personnage apporte vraiment sa contribution à l’intrigue et aucun n’est remplaçable. Ce deuxième tome nous permet d’ailleurs de rencontrer énormément de nouveaux personnages tous très intéressants.          

Outre le fait que ce roman soit plus profond qu’on pourrait le croire de prime abord, je me suis tout simplement régalée à sa lecture. J’ai été complètement happée par le récit, par les nombreux rebondissements et par ce magnifique univers si fascinant à imaginer. Il y a d’ailleurs un petit clin d’œil aux Poisons de Katharz que j’ai beaucoup apprécié. Audrey Alwett aura vraiment réussi à me surprendre avec cette intrigue en retournant toutes les situations de manière inattendue. Vers la fin, j’ai tout de même été un peu déçue de la direction que prenait l’intrigue, ayant déjà vu ce procédé être utilisé il y a peu. J’avais donc un peu peur d’une redite, mais c’était bien mal connaître Audrey Alwett qui a balayé toutes mes angoisses en nous offrant un final complètement incroyable. J’ai lu les derniers chapitres en apnée tant la tension étant forte et tant l’autrice a réussi à ménager son suspense grâce à un procédé d’écriture hyper habile nous faisant suivre deux scènes hyper intenses simultanément. La fin de ce tome 2 donne d’ailleurs envie de se jeter immédiatement sur le tome 3 (vous serez prévenu !) et l’attente du dernier va donc être encore une fois assez difficile !


Conclusion


Ce deuxième tome de Magic Charly devrait ravir ceux qui ont lu et aimé le premier tome, car il est encore meilleur. Audrey Alwett continue de développer son univers hyper inventif et coloré en nous emmenant à Thadam, la ville des magiciers et dans son institut Saint-Fouettard. Ce tome 2 nous emmène dans un tourbillon d’humour et de rebondissements en compagnie de personnages toujours plus haut en couleur. On retrouve les anciens personnages qui sont toujours aussi attachants et on en découvre également de nombreux autres qui ne sont pas en reste ! Et si on se régale à suivre ces différents personnages dans cette aventure, on ressent bien plus qu’un simple divertissement à la lecture de ce livre. Cette trilogie possède différents niveaux de lecture et nous envoie de nombreux messages d’amitié, d’amour, de tolérance qui sont extrêmement bien intégrés au récit. La fin de ce deuxième tome est bluffante tant elle nous offre des scènes intenses aux enjeux très forts et la lecture se termine avec une très forte envie de se jeter sur le troisième tome ! 

coup de coeur2

D’autres avis : Ombrebones – ? 

9 réflexions sur “[Chronique] Magic Charly – tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard, d’Audrey Alwett

  1. OmbreBones 10 mars 2021 / 10 h 15 min

    Merci pour le lien ! Comme toi ça a été un gros coup de cœur, j’ai hâte d’avoir le 3 entre les mains ** (je radote là, non ?)

    Aimé par 1 personne

  2. dormeuseduval 10 mars 2021 / 13 h 52 min

    Tu me donnes envie de le lire! En plus j’ai rêvé récemment que j’étais à une conférence sur Magic Charly et personne ne me croyait quand je disais qu’il existait un tome 2 XD
    Ce n’est pas un hasard si je tombe sur ton post du coup, je compte bien le lire! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Baroona 10 mars 2021 / 19 h 25 min

    C’est fort alléchant. Bon, j’attendrai que le troisième soit disponible hein, mais c’est tout à fait tentant.
    Sur une échelle des « Sœurs Carmines » d’Ariel Holzl – c’est ma nouvelle référence du moment ^^ – on se situe quelque part de proche ? ^^

    Aimé par 1 personne

    • Sometimes a book 11 mars 2021 / 10 h 01 min

      Alors c’est pas du tout le même genre d’humour, je pense que Audrey Alwett s’inspire plus de Terry Pratchett, c’est beaucoup moins noir qu’Ariel Holzl, mais j’ai adoré les deux !

      J'aime

  4. zoelucaccini 14 mars 2021 / 21 h 00 min

    Quel enthousiasme ! J’aime bien lire des retours aussi passionnés (et argumentés bien sûr) sur des livres.
    Je n’en lis que de très bons retours de cette trilogie. J’ai hâte de la lire aussi, ça semble vraiment superbe.
    Je vais quand même attendre le tome 3 pour lire l’intégralité, comme ça je ne connaîtrai pas la frustration d’attendre des mois pour lire la suite (oui je suis pleine de courage ^^).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s