[Chronique] Magic Charly, d’Audrey Alwett

20190713_160354
 –

« Les sorts de base ne sont pas très compliqués, mais plus tu progresses, plus cela exige du doigté. Et de l’élégance aussi. Un sort élégant est mieux réussi. La magie est une chose vivante qui réagit différemment en fonction de la personnalité de chacun.  »


 
couv74043960
Magic Charly
Autrice 
: Audrey Alwett
Éditeur : Gallimard
Illustration : Stan Manoukian
Genre : Fantastique
Date de parution : 6 juin 2019
Nombre de pages : 416
Prix : 16,50 €
Synospsis

MON avis

Après avoir adoré Les poisons de Katharz de la même autrice, je n’ai pas pu résister à la sortie de son nouveau roman, même si le fait que ça soit de la jeunesse m’ait un peu fait hésiter. Finalement, face aux nombreux avis très positifs, je me suis lancée et je ne le regrette pas du tout, ce roman regroupe tous les éléments qui en font un excellent roman jeunesse ! 

Magic Charly est un roman qui se démarque par son originalité. Même si l’on sent quelques influences au cours du récit, l’autrice réussit à s’en détacher et à construire son propre univers. Même si le synopsis peut un peu faire penser à Harry Potter puisqu’on a affaire à un héros qui découvre un jour que la magie existe et qu’il est un « magicier », les ressemblances s’arrêtent à peu près là et que ça soit au niveau du style ou de l’intrigue, on part complètement dans autre chose. 

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture d’Audrey Alwett et le dynamisme qu’elle donne au récit. L’autrice a une plume très légère jamais dénouée d’humour, même lorsque les personnages se retrouvent dans les situations les plus désespérées. L’action est au rendez-vous et avec la découverte de cet univers si riche, les péripéties des différents personnages et la plume vive et enjouée de l’autrice, le roman se dévore comme un bonbon. Il est vrai que ce premier tome peut sembler un peu introductif, l’autrice prend le temps d’installer son univers et ses personnages, mais on ne s’ennuie pas pour autant et les perspectives qu’il pose pour la suite donne vraiment envie de continuer ! L’univers ne demande qu’à être développé encore plus et je pense qu’Audrey Alwett est loin de nous avoir dévoilé toutes ses surprises.

Car l’univers est vraiment l’un des gros points forts de ce premier tome. Il est d’une richesse incroyable que ce soit au niveau du système de magie, de la société des magiciers, des objets, du sport, du système de vol en balai et de tellement d’autres choses. Difficile de ne pas être émerveillée face à l’étendu de cet univers. Les personnages sont également bien construits et attachants dans l’ensemble. Charly est un héros assez différent de ce qu’on a l’habitude de voir, car il est très simple, dans le sens où il ne voit que le meilleur dans les autres et ne cherche pas la confrontation. Il est attachant dans sa gentillesse sans tomber non plus dans l’extrême. Les personnages qui l’accompagnent sont beaucoup plus haut en couleur. Certains personnages peuvent être assez détestables, mais ça fait aussi partie de l’humour du roman et je trouve que les personnages sont bien construits et adaptés pour plaire aux plus jeunes. 

J’ai donc beaucoup aimé ce roman dans l’ensemble que ce soit pour son univers ou pour son intrigue pleine de suspens et avec des enjeux vraiment intéressants. Le seul bémol est la fin que j’ai trouvé un beaucoup trop rapide. Tous les éléments s’enchaînent dans une forte accélération du rythme, ce qui engendre des petites incohérences qui auraient sûrement pu être facilement évitées. 

magic charly.png


Conclusion


Magic Charly est un excellent roman jeunesse qui dispose de nombreux atouts pour plaire aux lecteurs de tout âge comme un univers extrêmement riche, des personnages bien construits et une intrigue avec de forts enjeux. La plume enjouée et dynamique d’Audrey Alwett apporte une touche d’humour très agréable et permet au récit de ne pas souffrir de temps morts. La fin est un peu trop rapide, mais ouvre de très belles perspectives pour la suite !

tb lecture

 

Publicités

5 réflexions sur “[Chronique] Magic Charly, d’Audrey Alwett

  1. OmbreBones 21 juillet 2019 / 7 h 40 min

    C’est la deuxième chronique très emballée que je lis à ce sujet je commence à me dire que je vais me laisser tenter :3

    J'aime

  2. leslivresderose 27 juillet 2019 / 18 h 34 min

    J’hésitais aussi à me le procurer à cause du côté jeunesse puis comme toi en voyant plein d’avis positif, j’ai craqué et ta chronique me confirme que j’ai bien fait!! 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s