[Chronique] Sorcières associées – tome 1, d’Alex Evans

IMG_20180719_194918_299 (1).jpg
 –

« Je hochai le tête et me précipitai vers ma propre maison. Une attaque de gremlins était l’un des désagrément auxquels on pouvait être confronté depuis le retour de la magie dans une ville plusieurs fois millénaire. Les autres étant les goules, esprits récalcitrants et malédictions diverses, sans oublier la possibilité de rencontrer un démon mangeur d’hommes, voire un dragon. J’en savais quelque chose, gérer ce genre de problème était mon gagne-pain. »


 
 couv35591092
 –
Sorcières associées
Auteure
 : Alex Evans
Éditeur
: ActuSF
Date de parution : 15 février 2018
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 270
Prix : 18 €
Synopsis :
Envoûtement de vampire, sabotage de zombies et invasion de gremlins font partie du quotidien du cabinet Amrithar et Murali, sorcières associées. Dans la cité plusieurs fois millénaire de Jarta, où la magie refait surface à tous les coins de rues, les maisons closes sont tenues par des succubes et les cimetières grouillent de goules, ce n’est pas le travail qui manque ! Mais tous vous le diront: les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses ?

MON avis

Dès les premières pages, j’ai été complètement embarquée dans l’histoire. Ce roman est écrit à deux voix : on suit alternativement Tanit et Padmé, deux sorcières qui ont monté un cabinet pour résoudre les problèmes de leurs clients liés à des créatures magiques. 

Une ambiance complètement envoûtante 

Les deux sorcières sont très différentes voire même plutôt antagonistes. L’une est plutôt impulsive, aime l’action et le danger, l’autre est plus mesurée, prudente et réfléchis. Le fait que Tanit et Padmé soient si différentes font qu’elles sont complémentaires, elles savent travailler ensemble et utiliser les atouts de chacune. De plus, et c’est surtout vrai au début de l’histoire, on sait quasiment tout de suite quelle sorcière est la narratrice et on ne se perd pas entre les deux (même si bien sûr, c’est indiqué à chaque changement). 

Ce qui j’ai le plus apprécié dans ce roman est l’univers. On est plongée dans la ville de Jarta qui est complètement dépaysante. Elle regorge de d’ambiances différentes, entre le quartier résidentiel, le port, les ruines, le quartier des bars et des maisons closes, le temple, l’intrigue nous fait voyager dans tous les recoins de la ville et on ne s’ennuie pas une seule seconde ! 

Les deux sorcières vont être amenées à enquêter à la demande de plusieurs clients sur des phénomènes étranges. On va donc les suivre dans leurs enquêtes et découvrir également une partie de leur passé. J’ai adoré ce côté un peu policier mélangé à la fantasy. Les investigations de Tanit et Padmé sont loin d’être simples, les indices ne leur tombent pas dans directement les bras, elles se mettent en danger pour les trouver, il y a beaucoup d’action et le lecteur peut aussi s’amuser à essayer de démêler tous les fils de l’intrigue. Les sorcières vont rencontrer une multitude de personnages secondaires, certains haut en couleur, d’autres un peu plus clichés, mais ils vont très bien dans l’univers créé par l’auteure et c’est un plaisir de les découvrir.

Quelques défauts…

Même si j’ai trouvé que ce roman était une bouffée d’air frais, il n’est pas exempt de défauts. Le principal problème est qu’il manque beaucoup d’éléments pour comprendre la géopolitique de l’univers. Une carte tout d’abord aurait été la bienvenue, car l’auteur nous parle de guerres entre plusieurs pays et il est très difficile de les situer avec le peu d’éléments à notre disposition. Outre ce problème de visualisation, il nous manque aussi énormément d’informations. L’auteur a tendance à balancer des termes et des idées sans aucune explication comme si on était au courant de tout et on ne peut donc pas s’approprier efficacement l’univers. Le livre étant assez court, il aurait pu être énormément étoffé, l’univers et les personnages auraient donc mérité d’être beaucoup plus développés. 

Autre point qui ne m’a pas dérangée, car je n’avais aucune attente par rapport à ça, mais qui pourrait en décevoir certains : il n’y a pas d’éléments steampunk dans ce roman ou vraiment très peu. Ne vous faites donc pas avoir par les fausses promesses inscrites au dos du livre ! 

Conclusion 

L’intrigue de ce roman est captivante. Le mélange entre enquête policière et roman de fantasy fonctionne à merveille. L’univers et les personnages auraient pu être beaucoup plus développés, mais on passe un excellent moment en compagnie des deux sorcières ! 

TB lecture

Publicités

8 réflexions sur “[Chronique] Sorcières associées – tome 1, d’Alex Evans

  1. lire à la folie 1 août 2018 / 10 h 06 min

    J’avais bien aimé ma lecture moi aussi, malgré un manque de développement de l’univers, comme toi ::)
    J’avais trouvé que les personnages secondaires n’étaient pas assez creusés, mais l’enquête et les héroïne sont chouette 🙂 Totalement d’accord avec toi !

    Aimé par 1 personne

  2. leslivresderose 2 août 2018 / 11 h 01 min

    J’avais passé un très bon moment également avec ce livre! 🙂 J’espère que l’univers sera davantage développé dans le tome 2/tome compagnon (bien que cela ne m’ait pas trop dérangée dans le tome 1)!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s